Le soutien-gorge adhésif star des réseaux sociaux accusé de provoquer de graves brûlures

Le soutien-gorge adhésif star des réseaux sociaux accusé de provoquer de graves brûlures

Publié le 12/07/2017 à 11:49 - Mise à jour à 12:00
©capture d'écran Instagram
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): Léa Sabatier
-A +A

Depuis plusieurs mois, un soutien-gorge adhésif fait le buzz sur les réseaux sociaux en promettant aux femmes un joli décolleté. Mais ce modèle aurait causé quelques désagréments: une jeune Américaine a partagé une photo de sa poitrine complètement brûlée.

Les férus des réseaux sociaux n'ont pas pu passer à côté de ce soutien-gorge adhésif promettant un décolleté effet push-up. Ce modèle qui existe en couleur noir ou chair fait le buzz depuis plusieurs mois. De nombreuses femmes en rêvent. Il permet de resserrer la poitrine grâce à un élastique réglable et a aussi l'avantage de ne pas se voir dans le dos.

 

Ok, hold up... can we all take a moment to appreciate @officialmiagray and her girls? Thanks. #girlcrush #vauntit

Une publication partagée par Sneaky Vaunt (@sneakyvaunt) le

6 Juil. 2017 à 18h59 PDT

Même le célèbre mannequin Américain Amber Rose en a fait la publicité.

Cependant, il semblerait que ce modèle tendance soit dangereux pour la poitrine (et la santé) des consommatrices. Il y a quelques semaines, Jami Catherine Moran Jessop, une jeune Américaine a publié sur sa page Facebook des photos choquantes de ses seins. Le port de ce soutien-gorge lui a semble-t-il causé de graves brûlures, des cloques et des démangeaisons insoutenables. Sur la photo, les internautes peuvent voir l'étendue des dégâts. Des morceaux de peau ont même été arrâchés... La jeune femme a écrit les mots suivants:" Je n'ai jamais eu aussi mal de ma vie. Le soutien-gorge que vous voyez m'a fait ceci".

En commentaire de ce post, d'autres utilisatrices, ont elles aussi déclaré avoir eu des problèmes similaires dû au port de ce soutien-gorge. L'une d'entre elles a tenu à informer les utilisatrices qu'il lui avait fallu pas moins de 45 minutes pour décoller ledit soutien-gorge de la marque Tidetell qu'elle a acheté sur le site Amazon. Pas vraiment rassurant. 

Auteur(s): Léa Sabatier

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Le soutien-gorge adhésif acheté sur le site Amazon serait très dangereux pour la poitrine des consommatrices.

Newsletter


Fil d'actualités Lifestyle




Commentaires

-