Les étudiants de plus en plus stressés et fatigués

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

Les étudiants de plus en plus stressés et fatigués

Publié le 10/12/2015 à 16:12 - Mise à jour à 16:34
©hackNY.org/Flickr
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Selon une récente étude, 37,5% des étudiants français auraient du mal à gérer leur stress, 22,5% d'entre eux dormiraient mal ou très mal et 8,4% d'entre eux auraient eu des pensées suicidaires au cours des douze derniers mois. Des chiffres en augmentation depuis 2013.

Voilà qui va à l'encontre du cliché de l'étudiant insouciant et détendu. Selon une enquête nationale publiée par le réseau de mutuelles Emevia, les étudiants seraient moins bien dans leur peau aujourd'hui qu'hier. En effet, alors que la dernière étude parue en 2013 faisait état de 37,5% d'étudiants français qui avaient du mal à gérer leur stress, ils seraient aujourd'hui 39,4% dans ce cas et auraient également de plus en plus de mal à dormir. Par ailleurs, 8,4% d'entre eux auraient eu des pensées suicidaires au cours des douze derniers mois contre 7,3% en 2013.

Pour ce qui est du stress, on remarque que les jeunes femmes sont les plus affectées. En effet, 49,4% d'entre elles sont touchées par ce "mal du siècle" contre 26,9% pour les jeunes hommes.

Il semblerait également que les jeunes stressés dorment peu. Près de la moitié (48,1%) d'entre eux dorment moins de six heures par nuit tandis que ceux qui dorment plus de huit heures ne sont qu'un tiers (29,5%) à souffrir du stress.  

Un quart des étudiants (22,5%) affirme également dormir mal ou très mal, phénomène qui s'est également aggravé. En effet, ils sont aujourd'hui 58,8% à dormir entre 6 et 7 heures contre 53,3% lors de la dernière étude de 2013. Pire, 13,1% d'entre eux dorment moins de six heures en moyenne contre 11,2% en 2013. Des données inquiétantes quand on sait que la Fondation du sommeil américaine recommande aux jeunes de 18 à 25 ans de dormir entre 7 et 9 heures.  

Autre donnée alarmante: chez ces jeunes qui gèrent mal leur stress, ils sont 52,3% à ne trouver personne à qui se confier en cas de problème personnel.

En conclusion, pour mieux dormir et évitez le stress, faites du sport, conseille l'étude qui remarque qu'une activité physique régulière a des effets positifs sur le bien-être des jeunes. En effet, ceux qui s'activent souvent sont surreprésentés parmi ceux qui s'estiment en bonne santé (54,8% contre 35,9% pour ceux qui n’en pratique pas). Les jeunes sportifs réguliers sont également plus nombreux à avoir un très bon appétit (50,5% contre 43,3%), à avoir un très bon sommeil (22,9% contre 18,5%), à avoir une vision très positive de l’avenir (18,1% contre 14,9%) et à bien gérer le stress (12,1% contre 10,1%).

 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


Selon une récente étude, les étudiants dorment de plus en plus mal.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-