Crèmes solaires: beaucoup de leurres et même des substances dangereuses

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance, faites un don !

Crèmes solaires: beaucoup de leurres et même des substances dangereuses

Publié le 24/05/2017 à 11:28 - Mise à jour à 11:35
©Pixabay
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Une organisation américaine a récemment publié une étude sur l'efficacité et la composition chimique des crèmes solaires, pour aider les futurs estivants à bien se protéger du soleil pendant leurs vacances.

L'été arrive et avec lui suit l'envie de se dorer la pilule au soleil. Comme chaque année, les plus prudents vont aller en pharmacie ou en grande surface pour s'acheter un tube de crème solaire afin de se protéger des UV, qui peuvent provoquer un cancer de la peau en cas de surexposition ou de coups de soleil sévères et répétés. Mais une récente étude de l'organisation américaine Environmental Working Group (EWG) a montré qu'il ne fallait pas prendre n'importe quelle lotion de protection. Certaines peuvent se révéler inefficaces et d'autres peuvent même comporter des substances dangereuses pour la santé.

L'EWG a analysé 880 crèmes solaires différentes pour mener à bien ses recherches. Et le résultat est sans appel: 73% des produits se sont révélés bien moins efficaces que le pourcentage de protection affiché sur l'emballage. Ce pourcentage est ce que l'on appelle le SPF: l'indice de protection solaire. Sonya Lunder, une scientifique qui a participé à l'élaboration de cette étude, a ainsi conseillé aux consommateurs de privilégier les crèmes solaires affichant un SPF de 30 ou 50 plutôt que celles indiquant un SPF 100, qui induisent bien trop souvent en erreur.

Bien choisir sa crème solaire est donc primordial. Mais les professionnels de santé ont aussi rappelé qu'un indice fort ne suffit pas à protéger toute la journée. Il faut donc appliquer une protection toutes les deux heures et éviter de s'exposer au soleil aux moments les plus chauds.

L'EWG ne s'est pas arrêté à l'indice de protection dans son étude. Les scientifiques ont étendu leurs recherches à la composition de ces crèmes solaires et ont remarqué que certaines comportaient des substances dangereuses. La première est l'oxybenzone, un composé chimique organique qui est en réalité un perturbateur endocrinien. La seconde est le palmitate de rétinyle, un antioxydant et aussi agent anti-âge, qui serait responsable de certains cancers de la peau.

Dernier élément pour vous aider à choisir votre protection: les aérosols sont moins efficaces que les lotions.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Sur 880 crèmes solaires analysés, 73% affichaient un indice de protection plus élevé que le taux de protection réel.

Newsletter


Fil d'actualités Lifestyle




Commentaires

-