Migraines: les scientifiques expliquent pourquoi certains aliments déclenchent les crises

Migraines: les scientifiques expliquent pourquoi certains aliments déclenchent les crises

Publié le 22/10/2016 à 11:30 - Mise à jour à 11:31
©Martin Lee/Rex Featur/Rex/Sipa
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Les migraineux se méfient de certains aliments qui leur déclenchent les maux de tête. Ils n'ont pas tort, mais ce n'est pas la nourriture en soi qui est à blâmer, mais une particularité physique propre aux personnes sensibles.

Ce sont les personnes qui souffrent de migraines chroniques qui l’affirment: certains aliments semblent déclencher les crises douloureuses, voire handicapantes, qui se manifestent sous leur crâne après leur absorbtion. Au banc des accusés: le chocolat, l’alcool, les charcuteries et le fromage.

Scientifiquement, il était difficile cependant de comprendre le mécanisme qui reliait la consommation de ces produits à la migraine. Les quatre suspects sont en effet tous très différents, et rien dans leur composition ne semblait être un trait commun pouvant déclencher ensuite la migraine. Et pour cause: ce n’est pas la composition des aliments qui est en cause, mais bel et bien l’organisme de la personne atteinte de migraine!

Des chercheurs de l’université de San Diego en Californie ont en effet mis en lumière que les personnes qui reprochaient à ces aliments de leur déclencher des migraines présentaient une particularité au niveau de la bouche: une présence élevée d'un type de bactéries dont la faculté est de modifier les nitrates.

Ces bactéries les transforment en effet en oxyde nitrique, une substance pour laquelle le rôle dans la survenue des migraines a déjà été mis en lumière. Or les aliments suspectés, et notamment la charcuterie, contiennent beaucoup plus de nitrates que la moyenne, ces derniers étant utilisés comme conservateur. Une personne sujette à migraine va donc transformer les nitrates de l’aliment en dose élevée d’oxyde nitrique ce qui déclenchera les maux de tête, là où une personne qui n’a pas cette population importante de bactéries spécifiques ne sentira aucun effet.

Les chercheurs précisent cependant que le lien précis de cause à effet, même si le mécanisme de tranformation ets connu, n’a pas été totalement éclairci.  

 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Ce sont les nitrates présents dans ces aliments qui sont la cause des migraines.

Newsletter


Fil d'actualités Lifestyle




Commentaires

-