Moi(s) sans tabac: tous les Français auront droit à 150 euros pour arrêter de fumer

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

Moi(s) sans tabac: tous les Français auront droit à 150 euros pour arrêter de fumer

Publié le 01/11/2016 à 00:33 - Mise à jour à 00:34
©Archives/Joel Saget/AFP
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

A l'occasion de l’initiative "Moi(s) sans tabac", le gouvernement a annoncé qu'une prise en charge étendue des substituts nicotiniques est mise en place. Les fumeurs qui souhaitent arrêter pourront se faire rembourser 150 euros sur ces produis conçus pour aider à se passer de la cigarette.

C'est ce 1er novembre que débute l'opération "Moi(s) sans tabac" et pour l'occasion, le ministère de la Santé a décidé de rentrer lui aussi un peu plus encore dans la bataille de la lutte contre le tabagisme en annonçant une mesure forte: dorénavant, tous les fumeurs qui s'engagent dans une démarche d'arrêt du tabagisme pourront bénéficier d'un forfait de 150 euros sur les substituts nicotiniques.

Jusque-là, un tel forfait existait déjà mais n'était fixé qu'à 50 euros. Les jeunes, les personnes malades ou en situation précaire pouvaient déjà se faire rembourser 150 euros, et c'est ce droit qui est maintenant étendu à tous.

Pour bénéficier de cette prise en charge, une ordonnance sera cependant nécessaire pour garantir le remboursement de produits qui sont en vente libre dans les officines pharmaceutiques. L'ordonnance en question pourra aussi bien émaner d'un médecin généraliste que d'un tabacologue, mais aussi d'un dentiste, d'un kinesithérapeuthe ou d'une sage-femme. Le gouvernement a voulu faciliter au maximum l'accès à la prise en charge.

Selon le ministère de la Santé, pas moins de 110.000 Français se sont déjà inscrits à ce jour sur le site www.tabac-info-service.fr pour participer à l’opération "Novembre, mois sans tabac", inspirée d’une initiative similaire au Royaume-Uni. Toujours selon le ministère, le nombre d’appels au 39.89, le numéro d’aide à l’arrêt, a pour sa part doublé, passant de 3641 en octobre 2015 à 6073 appels en octobre 2016.

Selon les estimations, le tabac continue de tuer chaque année en France entre 73.000 et 78.000 personnes.

 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :


La cigarette tue plus de 70.000 personnes en France chaque année.

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Lifestyle




Commentaires

-