Régime cétogène: pas de sucre et beaucoup de graisse pour vivre plus longtemps et en meilleur santé

Régime cétogène: pas de sucre et beaucoup de graisse pour vivre plus longtemps et en meilleur santé

Publié le 11/09/2017 à 12:57 - Mise à jour à 13:05
©Sintesi/Sipa
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Une étude publiée début septembre avance que le régime cétogène, pauvre en sucre et riche en graisse, pourrait permettre d'allonger l'espérance de vie et de lutter contre les maladies tels qu'Alzheimer ou le cancer. Mais il n'a pour l'instant fait ses preuves que sur les souris.

Le régime cétogène n'est pas nouveau, mais l'intérêt autour de lui grimpe depuis la parution d'une étude, le 5 septembre dernier, mettant en avant son intérêt pour la santé. Les test menés laissent envisager des effets bénéfiques contre le diabète, les maladies de Parkinsons et d'Alzheimer et même les cancers. Il permettrait donc de vivre plus vieux mais aussi en meilleure santé.

Ce qui peut paraître étonnant quand on sait que le régime cétogène accorde une large part aux graisses. En revanche, il limite fortement le sucre. Des souris soumises à cette forme d'alimentation ont en effet vécu en moyenne 13% plus longtemps, ce qui à l'échelle d'un humain représente jusqu'à 10 ans d'espérance de vie en plus. Les rongeurs ont également montré un meilleur vieillissement avec des capacités mémorielles et physiques accrues en fin de vie.

Cela serait dû à la réaction du corps lorsqu'on le prive de sucre. Il brûle alors les graisses formant un acide qui agit comme une barrière contre le stress oxydant, explique Eric Verdin, principal auteur de l'étude, à Libération. Or c'est ce même stress oxydant qui est à l'origine des maladies chroniques.

Le régime cétogène serait-il alors une formule magique contre le vieillissement et les maladies? Il est encore trop tôt pour le dire, ne serait-ce parce qu'il faut des années d'études complémentaires pour passer de la souris à l'homme. Certains s'interrogent également sur l'opportunité de contraindre le corps pour l'obliger à fabriquer l'acide en question, surtout pendant toute une vie. D'autres imaginent donc la fabrication d'une protéine de synthèse qui aurait les mêmes effets.

Reste qu'en attendant que la fontaine de jouvence arrive en pilule, mieux vaut se focaliser sur un régime équilibré qui, lui, a déjà fait ses preuves.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Les graisses ne seraient pas forcément à bannir pour la santé.

Newsletter


Fil d'actualités Lifestyle




Commentaires

-