Smartphones, oreillettes et casques audio: les jeunes font souffrir leurs oreilles

  •  Soutenez l'indépendance de FranceSoir, faites un don !  

Smartphones, oreillettes et casques audio: les jeunes font souffrir leurs oreilles

Publié le 07/03/2017 à 09:58 - Mise à jour à 10:08
©Ghnassia Anthony/Sipa
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Alors que la Journée mondiale de l'audition aura lieu jeudi 9, ses organisateurs rappellent via une étude Ifop les danger d'une écoute prolongée de musique avec un casque audio ou, a fortiori, des oreillettes. Une pratique très répandue chez les jeunes, accros à leurs smartphones mais peu au courant des risques.

La 20ème Journée nationale de l'audition aura lieu jeudi 9. Et comme à chaque édition, l'un des principaux thèmes sera de prévenir la perte précoce de l'audition chez les jeunes, notamment en les mettant en garde contre l'utilisation abusive des casques audio.

Un avertissement récurrent mais qui prend une nouvelle dimension avec l'évolution des modes de consommation de la musique. En effet, les adolescents ne quittent désormais plus leurs smartphones et s'en servent pour écouter de la musique.

Or, s'il est bien connu que mettre le volume à fond est nocif pour l'audition, une écoute prolongée et régulière peut aussi causer des dommages. Une réalité dont les plus jeunes ne sont pas forcément conscients alors qu'ils sont les principaux concernés en la matière.

Selon une étude Ifop réalisée pour l'association JNA (Journée nationale de l'audition), un tiers des 15-17 ans ne seraient pas conscients du risque que représente une écoute prolongée de musique avec un casque ou des oreillettes, quand sur l'ensemble de la population ce chiffre tombe à 15%. Cela alors que 90% des moins de 24 ans utilise leur smartphone plus d'une heure par jour, contre 48% dans l'ensemble de la population.

Par ailleurs, les jeunes de 15 à 17 ans ont une nette tendance à privilégier les oreillettes (65%) pour écouter de la musique plutôt que les casques audio. Or elles sont selon JNA beaucoup plus dangereuses pour l'audition.

Des comportements qui ne sont pas sans conséquence puisqu'un quart des adolescents dit avoir déjà ressenti des acouphènes ou la sensation d’oreilles bouchées à la suite d’une écoute prolongée. Ce pratiques peuvent également induire une perte de l'audition précoce.

La journée de jeudi doit permettre d'améliorer la prévention en la matière. Par ailleurs, un site spécialement dédié aux jeunes -Nos oreilles on y tient!- existe également afin de faire connaître les risques et les bons comportements. 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


Un tiers des 15-17 ans ne connaîtraient pas les risques d'une écoute de musique prolongée avec un casque.

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Lifestyle




Commentaires

-