Un médicament bientôt vendu pour guérir... des ruptures amoureuses

Auteur(s)
La rédaction de France-Soir
Publié le 17 février 2019 - 16:32
Image
Larmes-femme-pleure
Crédits
©Apenny/Flickr
Le médicament pourrait atténuer les effets d'une rupture douloureuse.
©Apenny/Flickr

La France devrait bientôt voir arriver sur son marché du médicament un nouveau produit, le propranolol. Celui-ci permet d'atténuer les effets du stress post-traumatique et traiter, indirectement, les souffrances psychologiques générées par les ruptures douloureuses.

Voilà un médicament qui promet de faire couler beaucoup d'encre et de générer de nombreuses polémiques. Depuis le mois de janvier, des professionnels de santé français sot formés à la prescription d'une nouvelle molécule, le propranolol. La promesse du médicament? Atténuer la douleur des chagrins d'amour.

Le produit est connu depuis les années 1960 pour lutter contre la migraine. Il a fait un retour médiatique sur le devant de la scène en 2016: un essai clinique mené en France par des chercheurs québécois s'est reposé sur la molécule pour prévenir la survenue de stress post-traumatique chez les survivants des attentats du 13 novembre en France.

Fort des résultats obtenus lors de l'essai clinique, c'est vers une clientèle bien plus importante que des survivants d'attentats que le chercheur canadien Alain Brunet et ses équipes se tournent maintenant: celles et ceux qui souffrent de la fin d'une relation amoureuse.

Lire aussi - Pneumorel: un médicament contre la toux retiré à cause de risques cardiaques

Le produit a en effet un objectif: diminuer la puissance de l'impact émotionnel d'un souvenir douloureux, un phénomène assez proche du stress post-traumatique pour les personnes pour qui une rupture est vécue comme un drame personnel avec des conséquences sur la santé physique et psychologique.

Le traitement existe déjà au Canada et sera bientôt proposé en France en association avec une thérapie encadrée par un psychiatre ou un psychologue. Le traitement sera, en outre, formellement déconseillé aux femmes enceintes.

Voir aussi:

Compléments alimentaires ou médicaments? Une frontière ténue qui pose problème

Grippe - remède de grand-mère ou médicaments, comment se soigner?

Soutenez l'indépendance deLogo FranceSoir

Faites un don