Des huîtres de Leucate en forme de cœur pour la Saint-Valentin

Des huîtres de Leucate en forme de cœur pour la Saint-Valentin

Publié le 14/02/2017 à 09:51 - Mise à jour à 10:32
©Remy Gabalda/AFP
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Un ostréiculteur de Port-Leucate, dans l'Aube, produit des huîtres en forme de cœur depuis dix ans et les vend aux plus grandes tables étoilées.

Christophe Guinaut est ostréiculteur à Port-Leucate dans l'Aube, à une trentaine de kilomètres de Perpignan. Depuis une dizaine d'années, il produit des huîtres en forme de cœur: un secret bien gardé et des soins tout particuliers permettent à ses huîtres d'êtres vendue aux plus grandes tables étoilées.

Tout a commencé le jour où sa femme lui a offert une huître en forme de cœur: "cela m'a donné l'idée d'essayer d'obtenir des huîtres de même forme" a-t-il expliqué à l'AFP. Il a alors testé plusieurs techniques pour arriver à recréer la forme voulue et même après avoir découvert la meilleure façon de s'y prendre, il continue à améliorer son procédé tous les ans.

Certaines grands restaurants étoilés font partie de ses clients comme le Can Roca à Gérone en Catalogne. Ce trois étoiles au guide Michelin a d'ailleurs été désigné comme le meilleur restaurant du monde par la presse anglaise en 2015.

Mais pas question pour lui de faire de ses huîtres un business très lucratif: "je ne fais pas ça pour l'argent, je fais ça parce que cela m'amuse. C'est la continuité de la belle romance. J'aime à penser que les gens qui les commandent ont la même émotion que moi quand ma femme m'a offert cette huître en forme de cœur".

Pourtant, ces huîtres si spéciales lui demandent un travail et un soin considérable: chaque année sur les 6.000 coquillages qu'il essaye de façonner, seulement 3.000 prennent la forme voulue.

Sans compter qu'elles lui donnent trois fois plus de travail que des huitres normales: élevées dans les deux meilleurs parcs de Christophe Guinot, elles ont droit à une nourriture plus abondante, elles ne partagent pas non plus leurs cordes et elles sont régulièrement brossées pour enlever ce qui peut s'accrocher sur leurs coquilles et leur voler la nourriture.

Une jolie trouvaille née d'un simple cadeau: "c'est une belle réussite!" conclut-il.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Ces huîtres spéciales demandent un travail considérable pour être façonnées.

Newsletter


Fil d'actualités Lifestyle




Commentaires

-