Fêtes de Noël: combien coûtera le foie gras cette année?

Auteur(s)
La rédaction de FranceSoir.fr
Publié le 13 novembre 2017 - 10:47
Image
Les Français ont acheté 4.836 tonnes de foie gras en grande surface en 2016 contre 5.336 en 2015, so
Crédits
© LOIC VENANCE / AFP/Archives
Il faudra débourser plus d'argent cette année pour pouvoir manger du foie gras.
© LOIC VENANCE / AFP/Archives
Depuis l'épidémie de grippe aviaire qui a décimé de nombreux élevages de volailles en 2015 et 2016, la production de foie gras est en baisse. Par conséquent, le prix de ce produit pourrait augmenter de 10% lors des fêtes de fin d'année.

Les fêtes de Noël sont, pour beaucoup, l'occasion d'acheter et de déguster du foie gras. Mais cette année, ils devront mettre le prix s'ils souhaitent en manger. En effet, depuis l'épidémie de grippe aviaire qui a décimé de nombreux élevages de volailles en 2015 et 2016, la production est en baisse. Et lorsque les produits se font rares, les prix augmentent tout naturellement. Pour rappel, durant le vide sanitaire, les éleveurs ne pouvaient placer aucun canard dans les bâtiments d’élevages.

Concrètement, selon Michel Fruchet, le président du comité interprofessionnel des palmipèdes à foie gras (Cifog), qui s'est exprimé au micro de RTL, "la production va tomber à seulement 23 millions de canards" en 2017. Soit une baisse de 20% par rapport à 2016 (29 millions) et une chute de 40% par rapport à 2015 (près de 38 millions). Par conséquent, le prix du foie gras pourrait augmenter de 10%. En temps normal, comme l'a rappelé France info, il se vend entre 80 et 150 euros le kilo.

En raison de ces crises consécutives, la filière du foie gras risque donc de mettre beaucoup de temps à se remettre sur pied d'autant que les éleveurs du secteur semblent toujours fragilisés financièrement et psychologiquement par les abattages de masse qui ont eu lieu ces dernières années. D'un côté, ils sont dans la crainte d'un nouvel épisode de grippe aviaire.  De l'autre, ils sont nombreux à ne pas avoir reçu la totalité de leur indemnisation. Les aides déjà versées correspondent à la crise de 2015-2016. Celles de l'hiver dernier n'ont pas encore été toutes distribuées.

Pour rappel, cette maladie peut se transmettre à l’homme et à d’autres animaux par contact direct avec des oiseaux infectés, selon l'autorité européenne de sécurité des aliments. Cependant, il n’y aurait pas de preuve que le virus de la grippe aviaire se transmette à l’homme par la consommation d’aliments contaminés. Malgré tout, certaines précautions lors de la manipulation d'aliments crus permettent de prévenir ou de réduire le risque que représentent les aliments contaminés. 

À LIRE AUSSI

Image
Le foie gras français peut de nouveau être exporté au Japon
Le foie gras français de nouveau exporté au Japon
Le foie gras français, touché ces dernières années par deux épidémies successives de grippe aviaire qui l'empêchaient d'exporter hors d'Europe, a de nouveau droit de c...
27 octobre 2017 - 14:58
Tendances éco
Image
Préparation du foie gras, à Cahors (Lot), en février 2013
Crise aviaire: les producteurs de foie gras en appellent au président Macron
La filière foie gras demande à Emmanuel Macron d'intervenir en faveur des professionnels à la peine depuis la grippe aviaire, a indiqué jeudi le Comité interprofession...
14 septembre 2017 - 21:24
Image
En 2015, 30% de la population mondiale était déjà en surpoids, ici à New York le 1er juillet 2015
La maladie du "foie gras" humain, futur marché XXL pour la pharmacie
Surnommée la maladie du "foie gras" humain, la NASH, pathologie silencieuse liée à l'obésité, commence à faire beaucoup de bruit dans l'industrie pharmaceutique, aigui...
14 juin 2017 - 10:10