Fromages à burger industriels : que contiennent-ils et valent-ils un bon cheddar ?

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance !  

Fromages à burger industriels : que contiennent-ils et valent-ils un bon cheddar ?

Publié le 20/10/2020 à 14:53
©Big Groupe
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): FranceSoir
-A +A

Quel fromage utiliser dans la recette du burger parfait ? Peut-on se laisser tenter par des tranches de fromage à burger prédécoupées ?

Il y a quelques jours, nous célébrions la journée international du burger… L’occasion pour les médias de se pencher sur cette création américaine qui envahit nos assiettes depuis quelques décennies et dont les Français raffolent.

Quelle est la recette parfaite du burger selon les Français ?
Parmi les infos incontournables dévoilées à l’occasion de cette journée du burger le 11 octobre dernier, la recette parfaite du burger selon les consommateurs. Elle a été livrée par Deliveroo qui, pour l’occasion, a commandité une étude sur le burger parfait. On apprend notamment que pour les amateurs, donc, le pain doit, de préférence, être un pain bun brioché au sésame. La viande doit, pour 69% des personnes interrogées, être du bœuf, agrémentée de sauce burger, d’une feuille de salade, de rondelles de tomates, d’oignons caramélisés et de cornichons bien entendu. Sans oublier le fromage. C’est l’un des éléments-clés d’un burger réussi. Pour que ce sandwich soit un réel régal, les Français placent en tête le cheddar, très loin devant le bleu et la mozzarella.

Que contient le fromage à burger industriel ?
Mais lorsque l’on prépare ses burgers maison, on se laisse parfois tenter par la facilité du « fromage à burger ». Ces tranches prédécoupées fondent facilement et donnent un goût particulier au burger. Mais qu’y a-t-il vraiment dans ce « fromage » ? L’équipe de Consoglobe a mené sa petite enquête et le moins que l’on puisse dire c’est que cela ne donne guère envie.

Premier constat : chaque tranche est emballée dans un film plastique individuel non recyclable et donc particulièrement polluant puisqu’il finira incinéré ou enfoui, comme le reste de nos déchets ménagers.

Vient ensuite l’étude de la liste des ingrédients… qui ne fait pas pencher la balance en faveur de ces préparations industrielles. La plus grande marque de fromage à burger contient en tout cas : « Lait écrémé réhydraté, fromages, beurre, sel de fonte de polyphosphate, sel, arôme naturel ».
Non seulement le fromage se trouve en deuxième position et l’on en déduit que ces « fromages à burger » ne méritent pas leur appellation, un produit devant comporter au moins 51% de fromage pour pouvoir être appelé « fromage ».

A lire aussi : Pain de mie industriel : une composition effrayante et des effets néfastes pour la santé

Des additifs décriés dans les fromages à burger
Mais on note également la présence de sel de fonte polyphosphates, aussi appelé E452. Cet additif décrié est utilisé pour permettre une meilleure répartition des protéines et des matières grasses des fromages avec les autres composants et confère une texture plus homogène et plus fondante au produit.

Problème, une consommation excessive de ce type de phosphate inorganique augmente les risques de maladies rénales, de maladies cardiovasculaires ou encore d’une plus faible densité osseuse, le phosphore réduisant l’absorption du calcium, selon une étude allemande datant de 2012. Si l’on apprécie la texture et (peut-être) le goût dénaturé de ce fromage, sa composition n’a donc rien de très intéressant d’un point de vue nutritionnel. Un vrai cheddar, lui, contient quelques calories, certes, mais aussi des minéraux en quantité intéressante (calcium et phosphore notamment) et des vitamines A, B9 et B12.

Rien ne semble donc valoir d’acheter un vrai fromage pour savourer un vrai burger.

A lire aussi : Produit bio et pourtant plein d'additifs alimentaires dangereux pour la santé

Auteur(s): FranceSoir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Les fromages à burger industriels contiennent souvent des additifs

Newsletter


Fil d'actualités Lifestyle




Commentaires

-