Insolite: un distributeur automatique d’huîtres 24h/24 sur l’île de Ré

  •  Soutenez l'indépendance de FranceSoir, faites un don !  

Insolite: un distributeur automatique d’huîtres 24h/24 sur l’île de Ré

Publié le 27/03/2017 à 12:13 - Mise à jour à 15:53
©Loic Venance/AFP
PARTAGER :

Auteur(s): Léa Sabatier

-A +A

A Ars sur l’île de Ré, un couple d’ostréiculteurs vient de mettre en service un distributeur huîtres. Le renouvellement des produits se fait tous les jours.

Une envie d’huîtres en pleine nuit? Acheter une bourriche à n'importe quelle heure c’est maintenant possible grâce à Brigitte et Tony. Ce couple d’ostréiculteurs de l’île de Ré et propriétaire de la société l'Huîtrière de Ré ont eu l'idée de créer un distributeur automatique d’huîtres fraîches. Dès le 1er avril, elles seront disponibles 24h/24 et 7j/7. Pas de craintes, le renouvèlement des produits se fait tous les jours et les huitres sont bien entendu vendues fermées.

Suite à "la déception des clients à l'annonce d'un délai ou d'un horaire de fermeture qui ne leur convenaient pas" ce couple de Rétais a décidé de créer un dispositif susceptible de répondre aux rythmes des consommateurs sur l’île.

Un grand mur de casiers en inox réfrigérés a été installé, dans lesquels des bourriches d’huîtres sont disponibles à toutes heures. Dans les casiers, les clients ont le choix à des colis de deux, trois ou quatre douzaines d’huîtres, selon leur communiqué.

Comment marchent ces distributeurs? A l’image de ceux plus classiques: les clients doivent saisir un code afin de choisir le casier qu’ils souhaitent. Ils règlent ensuite leur bourriche par carte bancaire et ouvrent enfin le casier pour récupérer le colis.

Pour ceux qui le souhaitent, une pré-commande est possible: les consommateurs recevront alors par SMS un code leur donnant accès à un casier réservé.

Combien ça coûte? Les huîtres sont au même prix que dans la boutique de Brigitte et Tony: comptez entre 6,90 euros la douzaine d’huîtres classiques et 10,50 euros la douzaine de numéro 3.

En France, ce nouveau mode de vente automatique est déjà utilisé par quelques agriculteurs qui vendent leurs fruits et légumes à toutes heures du jour et de la nuit.

Auteur(s): Léa Sabatier


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


A l'île de Ré, un couple a crée un distributeur automatique d'huîtres.

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Lifestyle




Commentaires

-