Restaurants, abattoirs, supermarchés: les notes d'hygiène des établissements alimentaires affichées sur Internet

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

Restaurants, abattoirs, supermarchés: les notes d'hygiène des établissements alimentaires affichées sur Internet

Publié le 03/04/2017 à 10:54 - Mise à jour à 11:08
©Geoff Peters/Flickr
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

A partir de ce lundi les notes attribuées par l'Etat lors des contrôles d'hygiène des établissements alimentaires seront affichées et consultables sur Internet. Une transparence mal vécue par certains restaurateurs.

Un sourire ou une grimace, dorénavant les établissements alimentaires devront s'inquiéter de l'expression du smiley qui leur est attribué. A partir de ce lundi 3 avril, ces illustrations seront utilisées par l'Etat pour noter le niveau sanitaire des restaurants, supermarchés, abattoirs et cantines. Les résultats seront consultables sur Internet sur le site www.alim-confiance.gouv.fr ou sur l'application Alim' confiance. 

La loi d'Avenir pour l'agriculture, l'alimentation et la forêt du 13 octobre 2014 a prévu des contrôles sanitaires effectués par l'Etat dans les établissements de la chaîne alimentaires, de l'abattage à la commercialisation, rapporte Le Figaro. Quatre notes, toutes identifiées par l'expression d'un smiley existent, "très satisfaisant", "satisfaisant", "à améliorer" et "à corriger de manière urgente". Fany Molin, à l'initiative du projet au ministère de l'Agriculture a indiqué que seul le dernier niveau de notation nécessite une fermeture d'urgence de l'établissement, rapporte Franceinfo. Les notations supérieures ne représentent cependant "pas du tout de risques pour la santé publique". La responsable a précisé que les établissements dont le niveau ne nécessite pas une fermeture peuvent tout de même être soumis à des améliorations, ces dernières "seront vérifiées à l'issue d'un nouveau contrôle, systématique". La note pourra par conséquent évoluer.

Les restaurateurs sont partagés en ce qui concerne la publicité des contrôles d'hygiènes de leurs établissements. Si certains l'acceptent d'autres y sont encore réticents. Un million d'établissements sont concernés par le système de notation de l'Etat mais seuls 60.000 notes, correspondant au nombre de contrôle officiel effectué chaque année, seront affichées sur le site. Pour Laurent Fréchet, syndicat professionnel GNI-Synhorcat, le contrôle doit être assuré mais la transparence peut être trompeuse: "Les contrôles oui, la transparence non. Comme pour chaque foyer, il y a des jours où l'appartement est bien rangé et d'autres, où il l'est moins. C'est vrai aussi pour un restaurant et cela ne veut pas dire qu'il est dangereux, sinon il serait fermé. Mais la note peut être dégradée", analyse-t-il.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


Quatre notes, toutes identifiées par l'expression d'un smiley existent, "très satisfaisant", "satisfaisant", "à améliorer" et "à corriger de manière urgente"

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-