Des yaourts La Laitière à la pêche rappelés à cause de la présence de morceaux de verre

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

Des yaourts La Laitière à la pêche rappelés à cause de la présence de morceaux de verre

Publié le 18/10/2017 à 10:16 - Mise à jour à 10:46
© FABRICE COFFRINI / AFP/Archives
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

L'entreprise Lactalis Nestlé Produits Frais a rappelé mardi un lot de yaourts La Laitière. Des morceaux de verre seraient présents dans certains de ces desserts commercialisés dans les magasins Casino et Système U.

Les amateurs de yaourts La Laitière parfum "nature sucré sur lit de pêches" ont été appelés à faire preuve de vigilance mardi 17. La société productrice de ces desserts, Lactalis Nestlé Produits Frais, a en effet rappelé tout un lot de ces produits "en raison d'un risque de présence de morceaux de verre".

Le lot incriminé est vendu depuis le 30 septembre dernier dans les magasins Système U et Casino. Quant à sa date de péremption, elle est fixée au 26 octobre. Les yaourts sont accompagnés du code barre 3023290007471 et de l'estampille FR 53.054.005 CE, les personnes en possession de desserts de ce lot ne doivent en aucun cas les consommer.

Lactalis Nestlé Produits Frais a signifié à ses clients "qui en auraient acheté, et qui en détiendraient encore, de ne pas les consommer et de les détruire". Pour ce qui est des "autres lots et autres produits de la marque", ils ne risquent pas de contenir du verre et ne sont pas concernés par cette procédure de rappel.

Aucun remboursement ne sera apparemment effectué dans les supermarchés et magasins où les clients ont acheté leurs yaourts. Les desserts de ce lot qui n'avaient pas encore été achetés ont eux été retirés de la vente.

La présence de verre dans des desserts a déjà été indiquée par des enseignes auparavant. En 2013, les magasins Carrefour avaient rappelé des pots de compote de leur marque discount, eux aussi risquaient de contenir du verre, certainement à cause d'un récipient brisé lors de la mise en pot des desserts.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


Les yaourts la Laitière "nature sucré sur lit de pêches" doivent être détruits, un seul lot est concerné.

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Lifestyle




Commentaires

-