Pokémon Go: en recul mais solide, le jeu lance une opération pour Halloween (VIDEO)

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

Pokémon Go: en recul mais solide, le jeu lance une opération pour Halloween (VIDEO)

Publié le 26/10/2016 à 07:47 - Mise à jour à 07:55
©Alfredo Estrella/AFP
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Une opération marketing a été lancée par Pokémon Go pour Halloween à partir de ce mercredi. Un moyen de garder fidèles les millions de joueurs alors que leur nombre a fondu depuis juillet et l'engouement exceptionnel qu'avait suscité le jeu de réalité augmentée. Mais les petits monstres semblent avoir encore de beaux jours devant eux.

Alors que le nombre de joueurs de Pokémon Go a clairement baissé ces derniers mois et pour entretenir l'intérêt de ceux qui sont déjà clients, son créateur, la société Niantic, continue de chercher des nouveautés. A partir de ce mercredi 26 et jusqu'au 1er novembre, elle a mis en place une opération spéciale Halloween. Les récompenses en "bonbons" du jeu ont ainsi été doublées pour la période. Le nombre de Pokémons effrayants (spectre et psy) qu'il sera possible de croiser a également été renforcé.

L'engouement des premières semaines s'est clairement calmé pour le phénomène de l'été et petite révolution de la réalité augmentée. L'application a finalement marqué le pas et a même subi un net recul. Et même si le jeu reste un succès, ses créateurs cherchent désormais un second souffle.

En effet, le nombre de joueurs actifs a été divisé par presque deux en à peine deux mois. Ils étaient 94 millions début août mais moins de 50 millions en octobre. L'érosion du nombre de joueurs quotidiens est encore plus marquée, de 14 millions à 6 millions. Du moins selon les estimations puisque Niantic est très discrète sur le sujet. Cette baisse peut en partie être due à la météo, la chasse au Pokémon en extérieur étant plus séduisante en été. Mais cela ne suffit pas à tout expliquer.

La plus évidente raison semble la fin d'un effet de mode. Le mélange entre la nouveauté du concept -associer le virtuel et le réel-, la nostalgie du jeu et du dessin animé, le battage médiatique et l'effet de curiosité ont forcément créé un pic de consommation qu'il fallait s'attendre à voir retomber. D'autant plus que ce concept avait attiré des utilisateurs qui n'avaient pas nécessairement à la base d'intérêt pour les jeux mobiles ou la mythologie des Pokémon, et donc plus durs à fidéliser. Ceux-ci -selon une étude du marché américain citée par Le Figaro - ont été les premiers à déserter.

La base de joueurs reste cependant importante. Aux Etats-Unis, 30 millions se connectent encore chaque mois. Et Pokémon Go continue de générer des revenus. Depuis son lancement, il aurait ainsi engrangé plus de 600 millions de dollars. Et la baisse du nombre de joueurs ne devrait avoir qu'un impact relatif puisque les plus fidèles sont également ceux qui sont les plus enclins à acheter des services supplémentaires. De plus, Niantic n'a pas encore lancé son jeu en Chine, en Russie ou en Inde, soit encore un tiers de la population mondiale à conquérir.

(Voir ci-dessous la vidéo de lancement de l'opération Halloween de Pokémon Go):

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


Pokémon Go a perdu près de la moitié de ses joueurs actifs depuis août, mais continue de générer d'importants revenus.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-