Rentrée scolaire 2015: les cartables les plus tendances

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

Rentrée scolaire 2015: les cartables les plus tendances

Publié le 20/08/2015 à 12:11 - Mise à jour le 27/08/2015 à 11:09
©La Reine des Neiges/Facebook
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): AZ
-A +A

Pièce maîtresse de la rentrée scolaire, le cartable ne doit pas être choisi au hasard. S’il doit être ergonomique pour ne pas abîmer le dos, il doit aussi coller avec la tendance du moment, sous peine d’avoir à l’échanger à la demande de son enfant. Pour vous aider dans votre choix, "FranceSoir" vous a fait un petit pot-pourri des sacs à dos les plus tendances.

Dans quelques jours, les écoliers feront leur grand retour sur les bancs de l’école. Si les parents se pressent déjà pour acheter les fournitures indispensables à leurs enfants pour la rentrée, il est important de prendre son temps pour bien choisir le sac à dos qu’il ou elle portera. A la fois pratique, solide, ludique et tendance, il doit rendre son propriétaire heureux d’aller à l’école.

Pièce maîtresse de la rentrée scolaire, le cartable est l’accessoire qui attire tous les regards. Autant dire qu’il ne faut pas se louper sur la tendance du moment. Pour celles et ceux qui entrent en maternelle, il est "choupinet" de leur offrir un cartable en forme de peluche comme le fait la marque Moulin Roty (36,90 euros). Les petites filles de l’école primaire aimeront probablement le cartable à l’effigie d’Elsa, l’héroïne de La Reine des Neiges. Vendu à petit prix chez Carrefour (7,90 euros), il aidera les parents à se "délivrer" de tous leurs caprices. Les petits garçons, eux, préfèreront sans doute les sacs à dos Cars (14,90 euros) ou Planes (45 euros), disponibles dans la plupart des grandes surfaces ou encore ceux personnalisés de la marque Tann’s (69,90 euros sur le site www.les-griottes-com). Les petits auront ainsi la possibilité d’écrire leur prénom dessus et de choisir un motif (ballon de football, etc.) qui leur ressemble. Toutefois, les héros Disney et les petits motifs enfantins risquent de ne pas de séduire tout le monde.

A l’arrivée au collège, les adolescent(e)s changent souvent d’état d’esprit et, avec, de cartable. Et cette année, le vintage revient en force. S’ils sont plutôt chers, les sacs à dos de la marque Herschel (entre 40 et 140 euros) font un véritable carton. Vendus en différentes couleurs et plusieurs modèles, ils séduisent les filles autant que les garçons et sont même réutilisés au lycée grâce à des coupes, des formes et des allures modernes. Même chose pour le sac à dos Eastpak, l’indémodable des rentrées scolaires (entre 50 et 160 euros). Basique, en cuir ou avec des motifs originaux, du style camouflage, il donnera le choix à ceux qui n’ont pas beaucoup d’idées pour cette rentrée 2015.

Outre le look, il est important de choisir un cartable léger. Selon les normes de l’Education nationale édictées par la circulaire ministérielle du 17 octobre 1995, le poids du sac ne devrait jamais excéder 10% du poids de l’enfant. Côté ergonomie, il doit avoir des sangles larges et courtes pour répartir au mieux le poids.

Souvent maltraités, jetés par terre, voire piétinés, ils sont souvent soumis à rude épreuve. Pour éviter de devoir le changer en cours d’année, il est préférable d’en acheter un de bonne qualité et de vérifier si les coutures du sac sont bien renforcées. Puis, pour encore plus de sécurité, il est indispensable d’en acheter un avec des bandes réfléchissantes, qui permettent à l’enfant d’être vu, même en pleine nuit. Enfin, les parents doivent faire attention aux faux amis. Pratiques en apparence, les cartables à roulettes sont beaucoup plus lourds. Le sac en bandoulière a, lui aussi, l’air parfois d’être plus pratique mais n’est pas recommandé. Tout le poids se retrouve sur une seule épaule, ce qui provoque un déséquilibre. 

 

 

Auteur(s): AZ

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Les cartables à l'effigie d'Esla, l'héroïne de "La Reine des Neiges", font un carton.

Newsletter


Fil d'actualités Lifestyle




Commentaires

-