Fan d'aquarelle, une étudiante a testé le nouveau papier Canson (diaporama)

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

Fan d'aquarelle, une étudiante a testé le nouveau papier Canson (diaporama)

Publié le 25/10/2017 à 15:00 - Mise à jour à 15:21
©Canson
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Bénédicte, une étudiante de 20 ans, a testé pour "France-Soir" le nouveau papier L'Aquarelle Canson Héritage fabriqué exclusivement en coton. Elle s'exerce à l'aquarelle depuis près de quatre ans, un loisir qu'elle partage volontiers.

"Ce qui fait mon bonheur, c'est d'avoir la capacité de créer moi-même mes couleurs", explique Bénédicte à France-Soir. Cette jeune étudiante à l'UCO d'Angers s'exerce à l'aquarelle depuis près de quatre années. A 20 ans, elle a choisi de se spécialiser en expériences plastiques et design graphique dans le cadre de sa licence de communication.

Celle qui aime tout particulièrement peindre des portraits s'est essayé à son passe-temps favori sur un tout nouveau papier de la marque Canson. Spécialement fabriqué pour les aquarellistes, L'Aquarelle Canson Héritage est entièrement conçu en coton, dans un esprit artisanal.

Ce papier est particulièrement solide, capable de bien retenir les couleurs si difficiles à obtenir dans cet art. Pour Bénédicte, qui travaille à "varier l'intensité et la transparence des couleurs" mais surtout "avec des pigments (qu'elle) possède", le papier qu'elle utilise ne doit pas être "trop fin, pour ne pas qu'il gondole". Impossible donc de réaliser une jolie aquarelle sur du simple papier: la moindre couleur "bave" et transperce le support pour un rendu assez moyen.

L'Aquarelle Canson Héritage s'est donc révélé être un allié: "J'aime bien repasser plusieurs fois sur mon dessin" et avec des papiers trop fins ou mal adaptés "le dessin se déchire ou se creuse parfois".

En guise de démonstration, Bénédicte a réalisé des portraits de femmes sur ce papier "qu'elle réutilisera à coups sûrs". Agées, jeunes, le visage expressif ou pas, les femmes qu'elle a représentées ne seront pas les dernières de la jeune étudiante qui compte continuer à pratiquer l'aquarelle.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


Cela fait quatre ans que Bénédicte s'exerce à l'aquarelle.

Newsletter


Fil d'actualités Lifestyle




Commentaires

-