Produits et aliments dangereux ou contaminés : Une nouvelle plateforme de signalement

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance !  

Produits et aliments dangereux ou contaminés : Une nouvelle plateforme de signalement

Publié le 05/04/2021 à 09:44 - Mise à jour à 09:48
Unsplash
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): FranceSoir
-A +A

De nombreux produits ou aliments sont rappelés chaque jour car ils contiennent des produits chimiques, des allergènes non déclarés, parce qu’ils sont dangereux pour les enfants, mal conçus. Les producteurs, les distributeurs, les vendeurs sont dans l’obligation de retirer ces produits du commerce, mais avec le grand nombre de ces rappels, il est parfois possible de tomber sur ces produits dangereux. Pour mieux informer, Bercy vient de lancer le site RappelConso, qui répertorie tous ces produits dangereux. L’utilisateur peut les rechercher par catégorie, par mot clé, et même s’abonner à un fil RSS pour recevoir des alertes.

Savoir si l’on est concerné et connaître la marche à suivre

Depuis le lancement le jeudi 1er avril, 160 produits sont déjà répertoriés sur le site. Avec une photo du produit, le nom de la marque, le numéro de lot, le distributeur et la zone géographique concernée, chaque fiche produit détaille aussi le danger auquel on est exposé et la marche à suivre si l’on est consommateur du produit concerné.
Une mention exceptionnelle figure aussi sur le site concernant le rappel de plus de 4 300 produits à base de sésame, susceptibles d’être contaminés à l’oxyde d’éthylène. Des investigations sont en cours en lien avec la Commission européenne pour identifier l’origine de cette contamination et le fichier des produits suspects est régulièrement mis à jour.
En cas de doute, il est possible de faire une signalisation sur le site Signalconso, lancé l'année dernière.

Une plateforme utile aux consommateurs comme aux entreprises

Bruno Le Maire explique dans un communiqué avoir conçu un site simple, fiable et ouvert afin de “renforcer la confiance de tous dans notre dispositif de veille et d’alerte”. En effet, ce sont les entreprises qui sont censées de déclarer sur la plateforme les rappels de produits dangereux ou défectueux, ce qui améliore leur relation avec leurs clients, dans une démarche de confiance et de transparence. Selon Alain Griset, ministre délégué auprès du ministre de l'Économie, des Finances et de la Relance, chargé des Petites et Moyennes Entreprises, «RappelConso simplifie la vie des entreprises car la plateforme leur permet d’informer à la fois les autorités de contrôle et les consommateurs des défauts que peuvent présenter un de leurs produits.» Ce site "renforce la confiance des consommateurs dans le processus de rappel de produits et facilite la communication sur les alertes pour les professionnels. Il apporte une réponse concrète à la demande légitime des consommateurs d’avoir accès à des informations fiables et vérifiées sur les alertes de produits dangereux", détaille le communiqué.

Des substances toujours pas contrôlées jugées à faible risque de contamination à tort

Des comptes-rendus concernant des éléments touchant plusieurs articles peuvent être sujets à des alertes spéciales. C'est le cas actuellement de plusieurs aliments au sésame contaminés à l'oxyde d'éthylène, substance interdite car reconnue comme cancérogène et toxique pour la reproduction qui avait échappé à des contrôles car jugée à faible risque, selon rapport d'information, adopté en commission des affaires économiques du Sénat. L'enquête, en lien avec la Commission européenne, pour identifier l’origine de cette contamination, est toujours en cours. La liste de produits concernés pourrait donc encore s'allonger dans les semaines à venir, estime Laurent Duplomb. Des milliers de produits contaminés par ce pesticide toxique ont été déjà retirés. Les enquêtes remontent l’utilisation de ces substances toxiques jusqu'en 2018, ce qui a donné le temps à cette substance de s'éparpiller dans de nombreux aliments contenant du sésame en Europe.

Auteur(s): FranceSoir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Des éléments touchant plusieurs articles peuvent être sujets à des alertes spéciales. C'est le cas actuellement de plusieurs aliments au sésame contaminés à l'oxyde d'éthylène

Newsletter


Fil d'actualités Lifestyle




Commentaires

-