Une vingtaine de toxiques dans les produits d'entretien

Auteur(s)
La rédaction de FranceSoir.fr
Publié le 11 avril 2016 - 14:19
Image
Une femme faisant le ménage.
Crédits
Pierre Roussel/Sipa
Une vingtaine de substances agressives ont été repérées dans les produits d'entretien par "60 Millions de consommateurs".
Pierre Roussel/Sipa
Une enquête de "60 Millions de consommateurs" à paraître mardi point du doigt la présence de substances allergisantes, irritantes ou corrosives dans de nombreux produits d'entretien. Au prétexte d'aseptiser la maison, ces produits auraient plutôt tendance à en polluer l'environnement.

Pour le grand nettoyage de printemps, mieux vaut privilégier les nettoyants naturels à en croire 60 Millions de consommateurs. Dans un numéro hors-série à paraître mardi 12, le magazine édité par l'Institut national de la consommation (INC) dénonce l'utilisation abusive de substances agressives dans de nombreux produits d'entretiens. De nombreux composés censés aseptiser notre environnement feraient ainsi plus de mal que de bien.

Des substances allergisantes, irritantes, corrosives et/ou dangereuses pour la nature ont été relevées dans "la quasi totalité" de la centaine de produits d'entretien que l'association de consommateur a soumis à des tests. Est joint au numéro un "mémo des toxiques" à éviter qui comprend une liste de 20 produits agressifs établis par 60 Millions de consommateurs et à débusquer sur les étiquettes (voir ci-dessous).

Certes, nul besoin d'études poussées pour savoir qu'il n'est pas recommandé d'inhaler ou d'avaler des produits d'entretiens. Mais l'enquête met en doute l'utilité de certains produits agressifs. Elle pointe notamment du doigt les sprays antibactériens et désodorisants. Censés purifier l'air, ils auraient l'effet contraire: "il y a une industrie du détergent qui essaie de nous équiper d'un arsenal de produits pour la maison comme si nous étions en guerre!", relève Adeline Tregouët, rédactrice en chef du magazine. Cela alors que l'utilité  des "détergents bactéricides (...) n'est pas démontrée" , selon l'Agence de sécurité sanitaire (Anses).

"Assouplissants, désodorisants de frigos ou de lave-vaisselle, anticalcaires, brumes d'oreillers, nettoyants de lave-linge... On multiplie les molécules, les composés organiques volatiles, tout ça se mélange à la pollution, au soleil, et donne des molécules encore plus toxiques", poursuit Adeline Tregouët.

Le nombre d'allergènes présents ne cesserait d'augmenter selon cette enquête. Depuis 1999, 26 d'entre eux ont été identifiées par le Comité scientifique pour la sécurité des consommateurs européens et doivent figurer sur les étiquettes des produits concernés. Mais depuis 2012, 82 nouvelles substances ont été identifiées par ce même comité et ne sont pas encore affichées.

Le magazine livre par conséquent une série de méthodes pour faire son ménage avec des produits naturels (savon noir, vinaigre blanc, bicarbonate de soude...) avec à l'appui une centaine de fiches et 300 recettes.

(Voir ci-dessous la liste des toxiques établis par 60 millions de consommateurs):

 > Acide hydro-chlorique (acide chlorhydrique): irritant pour la peau et le système respiratoire, corrosif.

 > Acide oxalique: irritant pour les yeux et la peau, corrosif, dégagement de gaz toxiques en cas de mélange.

> Acide sulfamique: irritant, corrosif, toxique pour les organismes aquatiques.

> Alkyl ethoxylates et dérivés: irritant, toxique pour les organismes aquatiques.

> Benzisothiazo-linone: irritant, allergisant, toxique pour les organismes aquatiques.

> Butoxyéthanol (EGBE): irritant, cancérogène possible pour l'homme.

> Chlorure de benzalkonium: favorise l'apparition de micro-organismes résistants.

> Didécylméthyl-ammonium chloride: irritant, corrosif, favorise l'apparition de micro-organismes résistants.

> EDTA: faible biodégradabilité, risque de persistance dans l'environnement.

> Ethanolamine: irritant pour la peau et les voies respiratoires, corrosif.

> Ethoxydiglycol  (DEGEE): irritant pour la peau et les voies respiratoires, corrosif.

> Hydrogen peroxyde ou peroxyde d'hydrogène: irritant, corrosif, dangereux en cas de mélange (acides, ammoniaque), comburant (qui permet la combustion).

> Hydroxyisohexyl 3 cyclohexene carboxaldehyde (lyral): très allergisant.

> Hypochlorite de soude: irritant pour la peau et le système respiratoire, corrosif, dégagement possible de gaz toxiques en cas de mélange, toxique en cas de rejet dans les eaux usées.

> Iodopropynylbutyl carbamate: allergisant, irritant, corrosif, très toxique pour les organismes aquatiques.

> Metaperiodate de sodium: irritant, corrosif, toxique pour les organismes aquatiques.

> Méthylchloroisothiazolinone: très allergisant, très toxique pour les organismes aquatiques, avec effets à long terme.

> Méthylisothiazolinone: très allergisant, très toxique pour les organismes aquatiques.

> Phénoxyétahnol: allergisant, irritant, effets reprotoxiques à forte dose chez l'animal.

> Sodium hydroxyde ou hydroxyde de sodium: irritant, corrosif, menace potentielle pour la faune et la flore.

 

À LIRE AUSSI

Image
Un homme en train de faire le ménage.
5 conseils pour bien organiser son ménage de printemps
Avec l'arrivée du printemps, il est temps de faire le grand ménage: l'occasion de trier, ranger et nettoyer votre maison de fond en comble. Pour vous aider dans cette ...
27 avril 2015 - 18:34
Lifestyle