Grèce, Espagne, Portugal, Italie : où sera-t-il possible de partir en vacances à l'étranger cet été ? (carte)

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance !  

Grèce, Espagne, Portugal, Italie : où sera-t-il possible de partir en vacances à l'étranger cet été ? (carte)

Publié le 22/06/2020 à 14:10
UE
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): FranceSoir
-A +A

Italie, Espagne, Portugal, Grèce… Où pourrons-nous voyager cet été ? Si la plupart des Français compte rester en métropole ou en Outre-Mer, certains, rêve de plages de sable fin hors de nos frontières. Zoom sur les déplacements d’ores et déjà possibles et ceux à venir.

Pourrons-nous partir à l’étranger cet été ? Si les grandes destinations semblent proscrites pour l’heure, les frontières de l’UE rouvrent petit à petit.

Espagne, Italie et Grèce sont accessibles
C’est un symbole qui a son importance : après près de 100 jours de fermeture, les frontières entre la France et l’Espagne ont rouvert dimanche 21 juin. Le trafic terrestre, ferroviaire et aérien reprend progressivement. Les ressortissants de l’Union européenne et des autres pays membres de l’espace Schengen sont libres de circuler librement entre la France et l’Espagne et ne sont donc plus tenus d’observer une quarantaine de quatorze jours.

Il est également de nouveau possible de se rendre en Grèce : les aéroports d’Athènes et de Théssalonique ont rouvert le 15 juin. En revanche, il faudra patienter jusqu’au 1er juillet pour se rendre sur les îles du pays. A noter que les frontières avec l’Italie sont de nouveau ouvertes depuis le 3 juin. Et celles avec la Suisse, depuis le 15 juin.

Pour se rendre au Portugal en revanche, il faudra attendre le 1er juillet.

Pour connaître toutes les conditions de déplacement entre la France et un pays de l’UE, de la Norvège, de la Suisse, de l’Islande ou du Liechtensein, rendez-vous sur le site officiel lancé par l’Union européenne : reopen.europa.eu.


Les Français partiront davantage en France cette année
Logiquement, les Français voyageront moins cette été. Ils sont d'ailleurs moins nombreux qu’habituellement à envisager de partir en vacances. Selon un sondage réalisé par Opinion Way pour Sofinco, seuls 44% des Français songent à partir, contre 60% en 2019.

Vacances en Espagne ou en Grèce : faudra-t-il porter un masque ?
Plus de 7 sur 10 ont choisi de rester en France, plutôt près de chez eux, et seulement 16% envisagent de partir à l’étranger. Pour ceux-ci, reste donc à observer strictement les mesures sanitaires préconisées par leur pays de destination : en Espagne par exemple, le port du masque devrait être obligatoire tout l’été aux personnes âgées de plus de 6 ans, dès lorsqu’elles se trouvent sur la voie publique, dans un commerce ou dans tout autre lieu fermé.

A lire aussi : Le déconfinement des parcs d'attraction, des sensations fortes en perspectives !

Auteur(s): FranceSoir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Cette carte interactive de l'UE montre les conditions de circulation entre les pays

Newsletter


Fil d'actualités Lifestyle




Commentaires

-