Brive-la-Gaillarde: une avenue pour Jacques et Bernadette Chirac

Brive-la-Gaillarde: une avenue pour Jacques et Bernadette Chirac

Publié le 06/10/2017 à 13:00 - Mise à jour à 13:10
©Jack Guez/AFP
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Pour la première fois en France, une avenue va porter les noms de Jacques et Bernadette Chirac. Cet hommage a été voté jeudi par le conseil municipal de Brive-la-Gaillarde, en Corrèze.

L'avenue du président John Kennedy de Brive-la-Gaillarde, en Corrèze, va être rebaptisée. La décision a été prise jeudi 5 au soir par le conseil municipal de la ville. Avec l'accord de la famille, l'artère se nommera prochainement "Jacques et Bernadette Chirac" selon France Bleu Limousin.

C'est la première fois en France qu'une ville rend hommage à ce couple présidentiel de cette façon. Et pour l'occasion, la mairie a choisi de renommer la route la plus passante de Corrèze: 25.000 personnes l'empruntent chaque jour. De plus, des travaux d'un an viennent de se terminer.

"C'est une façon de leur dire merci", a expliqué le maire de la commune, Frédéric Soulier. "Ils ont tellement fait pour la Corrèze et notamment pour Brive", a-t-il confié. C'est d'ailleurs lui qui a proposé ce changement de nom au conseil. En devançant les critiques qui pourraient être faites il a aussi indiqué: "Habituellement, les gens ne sont plus là quand on donne leur nom à une route. Moi je pars du principe que les gens encore là font partie de celles et ceux à qui la collectivité puisse rendre hommage en temps de vie".

Dans une lettre, Bernadette Chirac s'est dite "infiniment" touchée du "grand honneur" que la commune de Brive-la-Gaillarde leur faisait.

Dans le monde, déjà une rue a le nom de l'ancien président de la République: elle se situe en Palestine. Pas moins de deux musées portent aussi le nom de l'ancien chef d'Etat: le musée du Quai Branly et le musée de Sarran, situé en Corrèze.

Jacques et Bernadette Chirac ont tous deux siégé au conseil général du département auquel ils sont très attachés.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




C'est la première fois en France qu'une artère va porter le nom du couple présidentiel.

Newsletter


Fil d'actualités Lifestyle




Commentaires

-