La maison du "serial killer" Landru est à vendre

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance !  

La maison du "serial killer" Landru est à vendre

Publié le 06/04/2018 à 15:51 - Mise à jour à 16:15
©AFP
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

La maison de Gambais (Yvelines) où a vécu le "serial killer" Henri-Désiré Landru est actuellement en vente au prix de 450.000 euros, selon les informations rapportées par "L'Echo Républicain". Le tueur en série y avait tué 11 personnes.

Mieux vaut ne pas être froussard pour y habiter. Selon les informations rapportées par L'Echo Républicain, la maison où a vécu le "sérial killer" Henri-Désiré Landru au début du XXe siècle est actuellement en vente. C’est dans cette demeure de 200 mètres carrés qu'il a tué 11 femmes et brûlé 7 d'entre elles dans le poêle de la cuisine entre 1915 et 1919. Des crimes qu’il n'a jamais reconnus. Accompagnée d'un terrain de 6.000 mètres carrés, elle est située dans le village de Gambais dans les Yvelines et coûte 450.000 euros.

Comme l'indique l'annonce immobilière, des travaux sont à prévoir dans cette maison avec "beaucoup de charme" et un "fort passé historique".

"450.000 euros? Pour ce coin des Yvelines, ce n'est pas très cher. Mais voilà, c'est la maison de Landru. Moi, personnellement, même si les crimes remontent à un siècle, je ne pourrais pas. A mon travail, mes collègues partagent mon avis et me disent qu'elles seraient effrayées", a expliqué l'une des voisines au quotidien. Pourtant, les actuels propriétaires ont déclaré y avoir vécu "heureux" même s'ils sont nombreux à ne pas les avoir beaucoup vus.

Lire aussi - Canada: le tueur en série d'homosexuels cachait les corps dans des bacs à fleurs

Les visites s'annoncent pour le moment compliquées. "Faire des visites là-dedans, je ne peux pas, ça me fait flipper", a par exemple raconté un agent immobilier à France Inter. Un passé criminel qui pourrait également effrayer et freiner les potentiels acheteurs.

Surnommé le "Barbe-Bleue de Gambais", il avait été guillotiné en février 1922 dans la cour de la prison de Versailles.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




La maison du tueur en série Henri-Désiré Landru est en vente pour 450.000 euros.

Newsletter


Fil d'actualités Lifestyle




Commentaires

-