Les Maldives optent pour le tourisme vaccinal pour sauver leur secteur touristique

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance !  

Les Maldives optent pour le tourisme vaccinal pour sauver leur secteur touristique

Publié le 21/04/2021 à 12:16 - Mise à jour à 12:25
Unsplash
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): FranceSoir
-A +A

Certains pays se préparent à recevoir des touristes cet été, mais seulement à la condition qu’ils aient déjà été vaccinés. D’autres destinations optent pour la stratégie opposée, et incluent la vaccination directement dans leur offre touristique ! Israël, Cuba, Dubaï, la Florida, ont montré la voie de ce "tourisme vaccinal". C’est maintenant aux Maldives d'appliquer cette stratégie.

90 % du personnel du secteur du tourisme aux Maldives est déjà vacciné

Alors que Dubai proposait, pour 45 000 euros, dès février dernier, de participer au nouveau programme de vaccins de luxe pour les voyageurs, le ministre du Tourisme des Maldives, Abdulla Mausoom, vient de communiquer la nouvelle strategie de son gouvernement mettra, appelée “3 V” pour “visiter, vacciner et vacances”.
Le gouvernement des Maldives a fait attention à donner la priorité à la population locale avant de vacciner les touristes. 53 % des 530 000 habitants des îles ont déjà reçu une première dose, dont « 90 % du personnel du tourisme de première ligne, ce qui pronostique le tourisme vaccinal aux Maldives pour bientôt”. Avec cette stratégie, le gouvernement vise 1,5 million d'arrivées de touristes et 10 millions de nuitées cette année, malgré la pandémie.

Y aura-t-il assez de vaccins pour tout le monde?

Pour dissiper les doutes sur les provisions suffisantes de vaccins aux Maldives, le gouvernement met en avant les « dons de vaccins de l'Inde, de la Chine et du programme Covax » des Nations Unies ce qui permettrait de mettre en place ce type de stratégie, même si le plan de mise en place manque encore de précision. Le ministre du Tourisme n’a par exemple pas encore indiqué si les touristes seront censés payer pour leurs vaccins.

Un pays qui refuse d’oublier le tourisme de masse

Aux Maldives, 67 % du PIB provient « directement ou indirectement » du tourisme. Au premier semestre de l’année 2020, les arrivées de touristes ont chuté de plus de 65% dans le monde, avec un arrêt quasi-total depuis avril. Le PIB réel des Maldives pourrait avoir diminué de 21% en 2020, et cette tenance pourrait se poursuivre cette année.
Pour ne pas renoncer aux principales sources de revenus du pays, outre le tourisme vaccinal, les “bulles de voyage” pourraient aussi être une alternative pour permettre aux touristes de continuer à profiter des vacances comme avant.

En Russie, Sputnik est proposé aux touristes pour offrir des débouchés au vaccin russe

En Russie, même pas besoin de quitter l'hôtel pour recevoir une première dose du vaccin russe Sputnik. Alors que des pays misent sur la vaccination des touristes pour sauver leur industrie touristique, la Russie, quant à elle, mise sur le tourisme pour sauver son industrie vaccinale.

La Russie a été, en effet, le premier pays à offrir un pack touristique vaccinal. Pour 2000 €, le touriste bénéficie d’un voyage aller-retour et de quatre jours sur place. Les vaccins sont fournis dans un hôtel de la capital Ruse et, pour une deuxième dose, il suffit de répéter l’opération. Cette solution permet à la Russie de proposer son vaccin, qui n’a pas encore été validé en Europe. Dans le pays, “on ne se bouscule pas” pour en recevoir sa dose, il faut donc trouver des débouchés. 

Auteur(s): FranceSoir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




90 % du personnel du secteur du tourisme aux Maldives est déjà vacciné

Newsletter


Fil d'actualités Lifestyle




Commentaires

-