Un milliardaire chinois offre un séjour en France à ses 6.400 meilleurs salariés (VIDEO)

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

Un milliardaire chinois offre un séjour en France à ses 6.400 meilleurs salariés (VIDEO)

Publié le 09/05/2015 à 12:13 - Mise à jour à 12:56
©Lionel Cironneau/AP/SIPA
PARTAGER :

Auteur(s): RT

-A +A

Pour célébrer les vingt ans de Tiens, le patron de cette puissante entreprise chinoise, le milliardaire Li Jinyan, a décidé de récompenser ses 6.400 meilleurs salariés en leur offrant quatre jours de folie en France, à Paris et à Nice. Ce séjour hors normes devrait rapporter près de 13 millions de recettes à l'Hexagone.

Vêtus de T-shirts bleus clairs, des milliers de Chinois ont pris d’assaut la promenade des Anglais, à Nice vendredi 8. Sous l’œil attentif des inspecteurs du Guiness Book, 6.400 employés du conglomérat Tiens ont formé la plus longue phrase humaine jamais vue du ciel: "Tiens’Dream is Nice in the Côte d'Azur" , autrement dit "Le rêve de Tiens est Nice sur la Côte d'Azur" (voir dans la vidéo ci-dessous). 

Devant les yeux ébahis des Niçois, cette armée bleue de salariés chinois a ensuite eu droit à une parade nautique et aérienne au cours de laquelle 70 colombes ont été lâchées, 70 voitures de collection ont défilé et deux vieux avions de combat ont survolé la baie des Anges. Pendant ce temps, le président de Tiens, le milliardaire Li Jinyuan, s’est offert une balade à bord d'une jeep américaine datant de la dernière guerre.

Pour célébrer les vingt ans de sa puissante entreprise pharmaceutique, qui intervient dans des secteurs allant de l’éducation à l’hôtellerie en passant par les biotechnologies et pèse près de 4,4 milliards d’euros de chiffres d’affaires, Li Jinyan, 24e fortune chinoise, avait décidé de récompenser ses 6.400 meilleurs salariés (5.400 Chinois et 1.000 issus d’autres nationalités) en leur offrant quatre jours de folie au pays des Lumières.

Ainsi, jeudi 7, la plus grande délégation jamais venue en Europe a atterri sur le sol français en grande pompe. Pour ce séjour, qui a commencé par deux jours à Paris ponctués d’une visite de la Tour Eiffel, d'un tour privatisé du musée du Louvre et d’un dîner de gala pour les VIP, avant d'embarquer pour la Côte d'Azur, il a fallu réserver 140 hôtels entre Paris et Nice, soit 30.000 nuitées, et acheter 7.600 billets de train, rapporte Le Figaro. A cette occasion, la SNCF a affrété vendredi deux TGV supplémentaires et VoyagesSncf.com a dépêché une équipe de douze personnes gare de Lyon pour assister les touristes. A terme, cette expédition hors normes devrait rapporter près de 13 millions d’euros de recettes à l’Hexagone.

Ravi de cette opportunité exceptionnelle pour le tourisme français, le ministre des Affaires étrangères Laurent Fabius a tenu à rencontrer en personne Li Jinyuan au Quai d’Orsay. "Le nombre de touristes chinois en France augmente de 50% chaque année. Et j’ai coutume de dire qu’un touriste satisfait est le meilleur ambassadeur de la culture française", a-t-il déclaré à son hôte, le remerciant d’avoir choisi la France. Le lendemain, le député-maire de Nice Christian Estrosi a lui aussi reçu une délégation de 200 cadres de l'entreprise chinoise.

A la fin de cette rencontre, le milliardaire, qui lorgnerait d’ailleurs sur un vignoble français "pour satisfaire les besoins énormes de la consommation en Asie", est reparti les bras chargé de cadeaux et un devoir en poche. "A votre retour, j’aimerais que vous fassiez passer une petite note sur d’éventuelles améliorations à apporter en matière de tourisme" , lui aurait en effet demandé Laurent Fabius. 

(Voir ci-dessous le reportage de France-Télévisions sur la venue de la délégation chinoise à Nice):

 

Auteur(s): RT


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


6.400 salariés de Tiens ont investi la promenade des Anglais à Nice, vendredi 8 mai.

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Lifestyle




Commentaires

-