Une île interdite aux femmes fait son entrée au patrimoine mondial de l'humanité

Une île interdite aux femmes fait son entrée au patrimoine mondial de l'humanité

Publié le 10/07/2017 à 14:58 - Mise à jour à 15:15
©Capture d'écran YouTube
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Le comité de l'Unesco, réuni dimanche à Cracovie en Pologne, a inscrit une île japonaise au patrimoine mondial de l'humanité. L'île d'Okinoshima a la particularité d'être interdite aux femmes depuis de très nombreuses années, celles-ci étant considérées comme impures.

Réuni dimanche 9 à Cracovie (Pologne), le comité du patrimoine mondial de l'Unesco a permis l'entrée de l'île d'Okinoshima, au Japon, dans la liste des sites les plus précieux sur Terre. Mais cette île de 700m², haut lieu du culte shinto depuis pas moins de 600 ans, a la particularité d'être interdite aux femmes depuis de très nombreuses années: seuls les hommes sont autorisés à fouler le sol d'Okinoshima chaque 27 mai et après s'être "purifiés" en se baignant nus dans la mer. A cause de leurs menstruations, les femmes sont considérées comme impures.

Le comité du patrimoine mondial de l'humanité a expliqué que ce territoire était une "valeur universelle exceptionnelle". Mais son interdiction aux femmes, qui subsiste malgré les années, a fait réagir certains. Mechtild Rössler, directrice du centre du patrimoine mondial de l'agence de l'ONU, a alors rappelé que l'île japonaise n'était pas une exception. En effet, le mont Athos, en Grèce, est aussi un lieu interdit aux femmes et en même temps inscrit au patrimoine mondial de l'humanité: les moines habitants les lieux ont fait vœu de célibat et ne veulent pas être tentés.

A l'année, un seul prêtre shintoïste vit sur l'île d'Okinoshima et y pratique sa religion polythéiste. Chaque 27 mai, 200 hommes, préalablement sélectionnés, peuvent se rendre sur ce lieu de prières et rendre hommage à leurs dieux.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Depuis des centaines d'années, l'île est vouée au culte shinto.

Newsletter


Fil d'actualités Lifestyle




Commentaires

-