17 novembre: La carte des blocages par les "gilets jaunes"

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance !  

17 novembre: La carte des blocages par les "gilets jaunes"

Publié le 15/11/2018 à 15:00 - Mise à jour à 15:13
©Philippe Huguen / AFP
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de France-Soir
-A +A

La mobilisation des "gilets jaunes" le 17 novembre est la grande inconnue de l'opération. Selon une carte diffusée sur Internet, ce sont des centaines de villes qui devraient être bloquées en France.

Quelle sera la mobilisation des "gilets jaunes" samedi 17 novembre? Nul ne peut le dire avec certitude. Certes des dizaines de centaines de milliers de personnes disent sur les réseaux sociaux soutenir l'appel au blocage pour protester notamment contre la hausse des prix du carburant. Mais entre un clic sur Facebook et une action sur le terrain, il y a un grand pas. Et aucune structure "officielle" n'existant, la valeur des chiffres annoncée doit être prise avec précaution.

Mais d'après les différentes pages internet consacrées à ces manifestations, ce sont des centaines de ville à travers toute la France qui devraient être concernées. Certains misent sur des opérations escargots, légales dès lors qu'elles sont déclarées, d'autres annoncent des blocages complets des routes, qui peuvent tomber sous le coup de la loi. Une carte interactive se revendiquant comme "officielle" permet aussi bien aux sympathisants qu'à ceux qui voudraient éviter les blocages de découvrir en cliquant sur la ville en question quelle zone sera concernée.

Voir: L'ampleur des blocages des "gilets jaunes", grande inconnue pour les forces de l'ordre

En revanche, rien ne permet de connaître à l'avance l'ampleur réelle que prendront ces blocages. Selon la réaction des pouvoirs publics, certains sont susceptibles d'être interdits.

"Ce qui est difficile, c'est qu'on n'a pas une organisation syndicale - qui a l'habitude de faire une manifestation - qui l'organise. Par exemple, une manifestation, ça se déclare en préfecture. Là, très peu l'ont déclarée": dès mardi 13, le ministre de l'Intérieur Christophe Castaner s'inquiétait ainsi de la difficulté d'encadrer un mouvement qui s'est développé en dehors de tout cadre syndical ou politique.

"Je le dis aux Français: vous avez le droit de manifester, bien sûr, mais il faut prendre ses responsabilités et respecter la loi", a averti Edouard Philippe mercredi 14. "Si certains axes venaient à être bloqués et qu'on en a besoin pour faire passer les pompiers, les ambulances, ça mettrait en péril la sécurité des Français et bien entendu, on prendra les mesures qui s'imposent", a-t-il ajouté.

Lire aussi:

"Gilets jaunes": "la loi s'applique", les blocages de routes seront sanctionnés, prévient Philippe

Blocages: les "gilets jaunes" hors-la-loi le 17 novembre?

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Plusieurs centaines de villes pourraient être bloquées samedi 17 par les "gilets jaunes".

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-