Actions des gilets jaunes: quels blocages et où le 17 novembre? (carte)

Actions des gilets jaunes: quels blocages et où le 17 novembre? (carte)

Publié le 16/11/2018 à 15:29 - Mise à jour à 15:35
©Philippe Huguen / AFP
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de France-Soir
-A +A

Quelque 1.500 actions des "gilets jaunes" sont attendues samedi dans l'ensemble du pays avec des blocages plus ou moins rigoureux. Il peut être difficile pour les Français de savoir si la route sera libre en raison de la forme du mouvement.

A la veille du samedi 17 novembre, l'action des "gilets jaunes" qui appellent au blocage des routes de France comporte encore de nombreuses inconnus. Le mouvement n'étant pas structuré et s'étant organisé sur les réseaux sociaux, la mobilisation est difficile à estimer.

Nul ne sait précisément combien de Français parmi les centaines de milliers qui adhèrent ou s'intéresse au mouvement feront la démarche de participer aux blocages. D'autant plus que certains pourrait être découragés par l'aspect illégal d'un blocage total ou d'un rassemblement non déclaré en préfecture ou en mairie.

Voir: Blocages - les "gilets jaunes" hors-la-loi le 17 novembre?

Une carte de France se réclamant "officielle" a été mise en ligne et signale les centaines de ville de France où une action est envisagée. Dans la plupart des cas cependant, les détails ne sont pas renseignés et la carte renvoie vers la page facebook de l'organisateur.

Pour savoir si une zone risque d'être bloquée, il est désormais possible de télécharger une application "bloque ta route" qui permet d'organiser les actions et d'échanger entre gilets jaunes, et qui recense donc également les secteurs où les véhicules sont moins nombreux.

Face à un mouvement nouveau, protéiforme, émanant de collectifs de citoyens en colère contre les hausses de taxes sur les carburants, l'exécutif est sur ses gardes. Il avait déjà prévenu cette semaine, par la voix du ministre de l'Intérieur Christophe Castaner, qu'il n'accepterait "aucun blocage total" samedi.

Quelque 1.500 actions sont attendues samedi dans l'ensemble du pays et seulement "un peu plus d'une centaine" auraient été déclarées, estimait jeudi une source policière.

"Nous serons très attentifs, très concentrés, très vigilants, pour faire en sorte que la liberté de manifester soit respectée, mais que la liberté de circulation soit garantie", a de nouveau assuré le Premier ministre vendredi, depuis l'autodrome de Linas-Montlhéry (Essonne), où il s'est rendu dans la matinée avec le ministre de la Transition écologique François de Rugy.

Lire aussi:

J-1 pour les "Gilets jaunes": le gouvernement entre fermeté et pédagogie

Avec les "gilets jaunes" de Calais, "il n'y aura pas de bordel"

Gilets jaunes: Borne rappelle aux fonctionnaires le "principe de neutralité"

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Quelque 1.500 actions de blocage des "gillets jaunes" sont attendues samedi 17 novembre.

Newsletter


Fil d'actualités Lifestyle




Commentaires

-