Alerte à l'arnaque via des mails estampillés "Assurance maladie"

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

Alerte à l'arnaque via des mails estampillés "Assurance maladie"

Publié le 13/06/2018 à 17:02 - Mise à jour à 17:20
© LIONEL BONAVENTURE / AFP/Archives
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

-A +A

La plateforme cybermalveillance.gouv.fr et l'Assurance maladie ont mis en garde depuis lundi contre des mails frauduleux. Au motif de mettre un remboursement à disposition, cette arnaque demande aux destinataires leurs informations personnelles et bancaires.

L'organisme gouvernementale de prévention des arnaques en ligne cybermalveillance.gouv.fr a alerté lundi 11 sur une tentative d'escroquerie utilisant des mails aux couleurs de l'Assurance maladie et visant à obtenir les coordonnées bancaires des personnes visées.

Cette arnaque recourant au système bien connu du "fishing" (hameçonnage) est en pleine recrudescence, a fait savoir l'organisme. Il s'agit, en se faisant passer pour un service auquel l'internaute est abonné, de lui faire miroiter une offre nécessitant qu'il communique des données personelles.

En l'occurrence, il s'agit d'un prétendu mail de l'Assurance maladie informant le destinataire qu'il peut bénéficier d'un remboursement et qu'il doit pour y accéder cliquer sur un lien. Ses coordonnées bancaires lui sont alors demandées, afin de lui soutirer de l'argent.

Lire aussi: Cyberattaques - une plateforme pour rapprocher victimes et prestataires

"Non l'assurance maladie ne vous envoie pas de remboursement en vous demandant votre numéro de CB. C'est une cybermalveillance qui vise à vous voler vos données personnelles et bancaires", a prévenu sur Twitter la plateforme.

Plus généralement, les entreprises ou organismes (mutuelles, opérateurs téléphoniques, banques...) ne demandent pas les informations bancaires par e-mail. Toute demande en ce sens doit donc mettre la puce à l'oreille.

De son côté l'Assurance maladie a également dénoncé cette escroquerie, précisant les différences entre ce courriel et ses pratiques. Elle rappelle notamment ne jamais demander de validation de remboursement ou de données personnelles par courrier électronique. De même, l'adresse de l'expéditeur n'est pas une adresse personnelle.

Auteur(s): La rédaction de France-Soir


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


L'Assurance maladie ne demande jamais d'informations bancaires ou personnelles par mail.

Newsletter


Fil d'actualités Lifestyle




Commentaires

-