Alerte rouge aux pollens dans plusieurs départements: les bons gestes à adopter

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance !  

Alerte rouge aux pollens dans plusieurs départements: les bons gestes à adopter

Publié le 11/04/2016 à 12:52 - Mise à jour à 13:12
©Salom-Gomis Sebastien/Sipa
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Le bulletin du réseau national de surveillance aérobiologique (RNSA) a placé plusieurs départements en alerte rouge au pollen jusqu'au 15 avril: le Pas-de-Calais, le Nord, l'Ile-de-France, la Saône-et-Loire, le Rhône, l'Isère, la Drôme, l'Ardèche, l'Aude et les Pyrénées-Orientales sont concernés. "FranceSoir" divulgue quelques conseils pour faire face à la situation.

Le retour des beaux jours n'a pas que des avantages: avec eux, le pollen arrive en force. A tel point que le bulletin du réseau national de surveillance aérobiologique (RNSA) a placé plusieurs départements en alerte rouge jusqu'au 15 avril.  Le Pas-de-Calais, le Nord, l'Ile-de-France, la Saône-et-Loire, le Rhône, l'Isère, la Drôme, l'Ardèche, l'Aude et les Pyrénées-Orientales sont concernés.  Le Nord sera plutôt affecté par les pollens de bouleau tandis que dans le Sud, ce sont les pollens de platane qui feront souffrir les allergiques (30% des adultes et 20% des enfants, selon l'Agence nationale de sécurité sanitaire de l'alimentation, de l'environnement et du travail). Ces derniers "vont devoir se préparer pour une période difficile", alerte le RNSA. "Les pollens de frêne et de peuplier peuvent également être gênants", est-il précisé.

Voici donc quelques conseils pour faire face. S'il faut bien sûr continuer d'aérer son logement régulièrement, il est recommandé de le faire tard le soir ou tôt le matin. Avant de partir de soi, penser à prévoir chapeau et lunettes.  Et ceux qui ont l'habitude de sortir immédiatement après la douche devraient changer leur habitude, les pollens s'accrochant aux cheveux mouillés, tout comme ils s'accrochent aux vêtements. Il est donc conseillé de retirer ses vêtements dans la salle de bain, et non pas dans la chambre, en rentrant chez soi,  et de prendre une nouvelle douche avant de se rincer le nez et les yeux avec du sérum physiologique. Enfin, il est conseillé d'éviter au maximum les activités physiques dans les parcs ou les jardins et de rouler les fenêtres fermées.

Il est indispensable de se traiter dès l'apparition des premiers symptômes (nez qui coule, yeux qui piquent) par le biais d'antihistaminiques et de corticoïdes locaux en pulvérisations nasale. Si le malade souffre également d'asthme, un dilatateur bronchique pourra compléter son traitement. Si le mal persiste, il est recommandé de prendre rendez-vous avec un allergologue. 

 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Attention aux yeux qui piquent et au nez qui coule.

Newsletter


Fil d'actualités Lifestyle




Commentaires

-