Allergies: le retour des pollens d'ambroisie, les graminées toujours fortes (carte)

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

Allergies: le retour des pollens d'ambroisie, les graminées toujours fortes (carte)

Publié le 23/07/2018 à 15:08 - Mise à jour à 15:12
©Philippe Huguen/AFP
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

-A +A

Avec le beau temps, les plantes sont en pleine croissance: le réseau national de surveillance aérobiologique a constaté l'apparition des pollens d'ambroisie et a placé deux départements en vigilance orange aux graminées.

L'Ille-et-Vilaine et la Vendée ont été placées en vigilance orange, c'est-à-dire "élevée", aux graminées. Le réseau national de surveillance aérobiologique a aussi noté l'apparition des pollens d'ambroisie.

Ces pollens seraient "déjà une gêne dans les zones de pleine infestation pour les personnes très sensibles", selon le réseau de surveillance et son bulletin valable jusqu'à vendredi 27.

Le risque est cependant limité dans la vallée du Rhône, "entre Lyon et Montélimar", ainsi que sur le Dauphiné. Ces territoires ont d'ailleurs été placés en alerte verte: le risque d'allergie est donc identifié comme "faible".

A voir aussi: Les allergies chez l'enfant sous-estimées par les parents

La plante d'ambroisie est actuellement en croissance et son pollen est donc disséminé sur tout le pays en quantité assez faible pour le moment. Les graminées sont par contre toujours très élevées en France et sont d'ailleurs les pollens les plus présents dans l'Hexagone.

Il semblerait cependant que les personnes allergiques aux graminées pourront "bientôt" respirer à nouveau selon le réseau national de surveillance aérobiologique. Mais "il est temps pour ceux allergiques aux pollens d'ambroisie de se préparer, ces pollens seront bientôt omniprésents, les modèles prévisionnels annonçant le premier pic entre le 5 et le 8 août", a alerté l'organisme.

Les personnes allergiques aux pollens sont donc invitées à éviter de se promener en forêt lors des forts pics de dissémination des pollens. Il est aussi conseillé de se laver régulièrement les yeux et de se moucher.

A lire aussi:

Allergie - Google installe les prévisions de pollen sur son moteur de recherche et alerte quand le taux est trop élevé

Gard - une école nîmoise fermée après une série d'allergies inexpliquées

Enfant mort d'une allergie à l'école - l'institutrice laissée libre

Auteur(s): La rédaction de France-Soir


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


Les pollens mènent toujours la vie dure aux personnes allergiques en France.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-