Alpes-Maritime: une discothèque organise une soirée où le tarif pour les filles dépend... de la taille des jupes (vidéo)

Alpes-Maritime: une discothèque organise une soirée où le tarif pour les filles dépend... de la taille des jupes (vidéo)

Publié le 19/08/2017 à 17:28 - Mise à jour à 17:43
©David W Cerny/Reuters
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Une boîte de nuit des environs de Nice a créé la polémique en organisant vendredi une soirée où ces dames étaient invitées à venir avec la jupe la plus courte possible, avec un barème pour les récompenser. Face aux critiques, l'établissement a joué la provocation en assurant que l'événement a été un succès.

Il y avait déjà les établissements nocturnes qui proposaient l'entrée gratuite pour les femmes (généralement avant une certaine heure). Mais ce qu'a fait la boîte de nuit L'Annexe dans la commune de Saint-Laurent-du-Var franchit un niveau dans la polémique. L'établissement a en effet organisé une soirée vendredi 18 autour d'une idée pour le moins "originale": le tarif de l'entrée pour ces dames était défini selon la taille de leur jupe. Evidemment, plus le vêtement était court, moins le ticket était cher.

Selon le quotidien Nice Matin qui rapporte les faits, le barème était précis: moins de 25 cm garantit entrée gratuite,  moins de 23 cm et jusqu'à 18 cm fait gagner un conso offerte. Et enfin moins de 18 cm et c'est la bouteille de rosé qui est offerte. Et interdiction bien entendu de venir avec des collants ou un legging pour cacher les jambes sous peine de ne pas être éligible à cette promotion.

L'événement a suscité de nombreuses réactions négatives sur le compte Facebook de la discothèque lorsque celle-ci a voulu promouvoir l'événement. Sans surprise, des accusations de sexisme et de considération mercantile à l'égard des femmes ont fleuri.

Mais L'Annexe a décidé de jouer la provocation jusqu'au bout. L'établissement a en effet publié sur sa page Facebook une vidéo de la soirée assurant que celle-ci avait été un succès. On notera cependant que dans le teaser d'à peine 30 secondes, certains plans un peu "osés" reviennent en boucle…

Un commentaire légèrement provocateur accompagne le tout: "Merci à ceux qui ont polémiqués, cela nous a permis d'avoir de nouveaux clients ce soir".

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Plus la jupe était courte, plus l'offre commerciale était alléchante avec des boissons offertes.

Newsletter


Fil d'actualités Lifestyle




Commentaires

-