Animaux: nouvelle campagne de prévention contre la rage

Auteur(s)
Amandine Zirah
Publié le 31 mai 2016 - 09:52
Image
Un chien dans une cage.
Crédits
©Abdelhak Senna/AFP
En France, depuis 2001, 11 cas de rage canine ont été recensés.
©Abdelhak Senna/AFP
Alors que la rage fait encore de nombreuses victimes, le ministère de l'Agriculture et de la Forêt vient de lancer une nouvelle campagne de sensibilisation. A l'approche de l'été et des départs en vacances, il rappelle notamment aux voyageurs qu'ils ne doivent pas rapporter d'animaux des pays affectés par la maladie.

La rage fait une victime dans le monde toutes les dix minutes. Partant de ce constat des plus inquiétants, le ministère de l’Agriculture et de la Forêt vient de lancer, pour la deuxième année consécutive, une nouvelle campagne de prévention. Baptisée "Gare à la rage", elle vise à "rappeler aux voyageurs qu'ils ne doivent pas rapporter d'animaux des pays affectés par la rage". Par mesure de précaution, le ministère recommande également "de ne pas toucher d'animal errant" lors d'un séjour hors de France, la rage se transmettant le plus souvent par la morsure d'un animal contaminé, par une griffure ou un léchage.

En revanche, pour celles et ceux qui veulent voyager avec un animal de compagnie, plusieurs étapes doivent être suivies au préalable. Dans un premier temps, il convient de prendre contact avec le vétérinaire quatre mois avant le départ. Puis, il est nécessaire de réaliser une prise de sang s'il se rend dans un pays à risques et de mettre à jour tous ses vaccins. Enfin, l'animal doit être identifié par son passeport. Pour rappel: il faut impérativement présenter son animal de compagnie aux autorités douanières au retour en France. Le non-respect des obligations réglementaires est passible de sanctions pénales

Depuis 2001, 11 cas de rage canine ont été observés en France. Tous sont liés à des animaux contaminés à l’étranger. Selon l'Institut Pasteur, la rage est à l’origine de quelque 55.000 décès annuels dans le monde, le plus souvent suite à une infection transmise par un chien enragé.

Au total, environ 17 millions de personnes recevraient chaque année un traitement après l’exposition à des animaux chez lesquels on soupçonne la rage. D’après l’OMS, "l’évaluation montre que cette charge pour la santé publique pèse en grande partie sur l’Asie (avec une estimation de 31.000 décès par an), bien que l’estimation pour l’Afrique (24.000 décès par an) soit beaucoup plus élevée qu’on ne le pensait au départ".

 

À LIRE AUSSI

Image
Un chien et un chat.
Animaux: les Français préfèrent les chats aux chiens
Alors que la rivalité chiens/chats bat son plein depuis des années, les Français avouent avoir une préférence pour les matous, selon une étude publiée jeudi 18. En Fra...
19 juin 2015 - 18:49
Lifestyle
Image
Un hippopotame dans les rues de Tbilissi.
Inondations en Géorgie: des animaux sauvages en liberté (VIDEO)
Alors que des inondations mortelles frappent depuis samedi la ville de Tbilissi en Géorgie, des animaux sauvages ont pu, en raison des intempéries, s'échapper du zoo. ...
14 juin 2015 - 13:46
Société
Image
Un chien et un chat.
Statut des animaux domestiques: les députés débattent
Actuellement qualifiés de "biens meubles" par le Code civil, les animaux de compagnie et d’élevage seront désormais reconnus comme des "êtres vivants doués de sensibil...
30 octobre 2014 - 19:03
Politique
Soutenez l'indépendance deLogo FranceSoir

Faites un don