Bac français et sciences - rattrapages, redoublement, changement de filière: le fonctionnement des épreuves anticipées

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

Bac français et sciences - rattrapages, redoublement, changement de filière: le fonctionnement des épreuves anticipées

Publié le 11/07/2018 à 19:53 - Mise à jour à 20:04
© CHARLY TRIBALLEAU / AFP
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

-A +A

Alors que les résultats des épreuves anticipées du bac français et de sciences 2018 tombent depuis le 4 juillet, certains peuvent se demander que faire de ces notes en cas d'échec lors de ces épreuves ou en terminale, de rattrapages, de redoublement ou de changement de filière.

Les résultats des épreuves anticipées du bac 2018 (français et sciences selon les filières) tombent depuis le 4 juillet et continueront de tomber jusqu'à vendredi 13 selon les académies.

Beaucoup se féliciteront d'avoir déjà obtenu quelques points d'avance pour le baccalauréat général, mais d'autres arriveront en terminale avec un peu de retard sur la moyenne de 10. De quoi s'interroger sur les modalités de rattrapage et en cas d'échec au bac l'année prochaine.

Voir: Résultats bac français et sciences - les dates et heures par académie

> Les rattrapages

Les oraux de rattrapage sont ouverts à toutes les matières écrites obligatoires du bac. Et si le candidat ne peut en choisir que deux, le français et les sciences ne font donc pas exception. Cependant, ces oraux ne peuvent concerner que ceux qui ont obtenu entre 8 et 9,99 aux épreuves dites du "premier groupe". C'est à dire celles passées en première et terminale.

S'il est donc autorisé de choisir à l'oral de rattrapage les épreuves anticipées, cela n'est possible qu'un an après les avoir passées à l'écrit. Et donc après une année sans cours ni révision, à moins d'entretenir son savoir en la matière pendant toute l'année de terminale, tout en tenant compte d'éventuels changements des programmes. Un choix donc assez rare à moins d'une terrible contre-performance.

> Quel note est conservée en cas d'échec en terminale?

Un candidat qui échoue au bac et devra donc redoubler sa terminale n'est pas obligé de repasser les épreuves anticipées. Il conservera alors les notes obtenues, bonnes ou mauvaises.

Il peut au contraire demander à repasser ces examens au début de son année de redoublement. Mais contrairement aux rattrapages, ses nouvelles notes remplaceront les anciennes qu'elles soient meilleures ou pas.

> Changement de filière  et redoublement de la première

Il est possible de quitter une filière choisie en première (S, ES, L, STI2D, STA2D) pour en emprunter une autre en terminale. Dans ce cas, la règle est celle de la conservation des notes dans les matière commune aux deux filières.

Par exemple, un élève de première ES passe le français et les sciences de manière anticipée. S'il s'oriente en terminale L, il conservera ses notes puisque la filière littéraire passe également le français et les sciences en première. En revanche, s'il s'oriente en filière S qui ne passe que le français en première, il devra passer les écrits de sciences en fin de terminale.

De même, un élève qui change de la filière S à la filière L devra passer durant son année de terminale les épreuves anticipées de sciences.

En cas de redoublement de la première le candidat doit repasser toutes les épreuves anticipées qu'il change ou non de filière.

 

Auteur(s): La rédaction de France-Soir


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


Certains lycéens déçus de leurs notes aux épreuves anticipées peuvent vouloir passer le rattrapage ou changer de filière.

Newsletter


Fil d'actualités Lifestyle




Commentaires

-