Beauvais: des restrictions de circulation avec la visite d'Edouard Philippe

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance !  

Beauvais: des restrictions de circulation avec la visite d'Edouard Philippe

Publié le 04/02/2019 à 14:55 - Mise à jour à 14:57
© MEHDI FEDOUACH / AFP
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de France-Soir
-A +A

Le Premier ministre Edouard Philippe est en visite officielle ce lundi 4 à Beauvais. La circulation est donc particulièrement difficile dans les rues de la ville puisque des restrictions ont été décidées par la préfecture de l'Oise.

Edouard Philippe est en visite officielle à Beauvais, dans l'Oise, ce lundi 4 pour évoquer le premier versement de la prime d'activité avec la revalorisation qui aura lieu mardi 5.

Ce matin, il était donc reçu à l'hôtel de ville à 10h30. Puis, une heure plus tard il était attendu à la Caisse d'allocation familiale pour évoquer la réforme annoncée par Emmanuel Macron dans son allocution du 10 décembre dernier.

La préfecture de l'Oise a donc décidé des mesures de restriction de la circulation dans le centre-ville. Les alentours de la mairie vont notamment être difficiles d'accès.

A voir aussi: Prime d'activité - le nombre de bénéficiaires effectifs atteint 3,5 millions de foyers en janvier

Jusqu'à 14h les rues Jeanne d'Arc, Jules Ferry, Jean Racine et Sainte Marguerite ont été bloquées.

Le trafic des bus a lui aussi été perturbé par la venue du Premier ministre. Jusqu'à 15h les arrêts Halles (lignes C2/3/5 et GratuitBus), Buzanval-Jeu de Paume (lignes C2/3/5 et GratuitBus), Jean Racine (lignes C2/3/5 et GratuitBus), Amyot d'Inville (GratuitBus et ligne 5) et Madeleine  (ligne 6)ne sont pas desservis.

Les demandeurs bénéficiant de cette prime revalorisées avaient jusqu'au 31 janvier pour effectuer les démarchent afin de toucher la prime d'activité qui sera donc versée mardi 5 à toutes les personnes éligibles.

A lire aussi:

Prime d'activité: le simulateur de la Caf pris d'assaut

Edouard Philippe encourage les jeunes à participer au grand débat

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Avec la visite d'Edouard Philippe le centre-ville de Beauvais est soumis à des restrictions de circulation.

Newsletter


Fil d'actualités Lifestyle




Commentaires

-