Berlin: la capitale allemande envahie par les écrevisses de Louisiane qui menacent l'écosystème

Berlin: la capitale allemande envahie par les écrevisses de Louisiane qui menacent l'écosystème

Publié le 25/08/2017 à 19:54 - Mise à jour à 20:04
©Capture d'écran YouTube
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Les écrivisses de Louisiane envahissent les parcs de Berlin et leur voracité est une menace pour l'environnement. A tel point que les autorités de la ville ont décidé de lutter contre ce crustacé nuisible.

La raison exacte de leur présence (et de leur prolifération…) n'est pas complètement élucidée, mais leur impact devient de plus en plus grave pour l'environnement local. Les parcs de Berlin, la capitale allemande, voient se multiplier le nombre d'écrevisses de Louisiane, un crustacé d'un rouge vif voyant, qui est surtout une menace considérable pour les plans d'eau de la ville.

Car ce crustacé a non seulement tendance a être particulièrement vorace et a dévorer les plantes poussant dans les plans d'eau à l'excès mais en plus l'animal a une capacité de reproduction rapide et florissante. A terme, c'est le fragile écosystème des points d'eau de la métropole allemande qui est menacé.

Mais d'où viennent ces écrevisses de Louisiane? Plusieurs hypothèses sont avancées. La première serait celle d'éleveurs qui se seraient débarrassés "en douce" de certains spécimens, dépassés sans doute par la capacité de reproduction de l'animal. La deuxième, assez proche, serait la piste d'un aquariophile qui se serait séparé de ces crustacés qui sont mal adaptés à la bonne tenue d'un aquarium. Et pour cause: ils y mangent toutes les plantes.

Dernier problème pour la ville de Berlin: la chasse à ces animaux, même nuisibles et en surnombre, est interdite par la loi qui considère que la capture sauvage serait considérée comme du braconnage. La ville a donc trouvé une solution pour le moins audacieuse: les autorités municipales vont introduire des centaines de renards, de ratons laveurs et d'anguilles qui sont les prédateurs naturels de l'écrevisse de Louisiane.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




L'écrevisse de Louisiane, en plus d'être vorace, se reproduit très vite.

Newsletter


Fil d'actualités Lifestyle




Commentaires

-