Bientôt un avertisseur de radars sur Google Maps?

Auteur(s)
La rédaction de France-Soir
Publié le 18 juin 2018 - 12:49
Image
Depuis 2003, les recettes des radars n'ont cessé d'augmenter et devraient rapporter plus d'un millia
Crédits
© PHILIPPE HUGUEN / AFP/Archives
La prochaine version de Google Maps devrait contenir un avertisseur de radars.
© PHILIPPE HUGUEN / AFP/Archives
La prochaine version de Google Maps prévoit un système de signalement des accidents mais aussi des radars. Ce qui devrait lui permettre de répondre à la concurrence, de Waze notamment. Il faudra cependant que le géant d'Internet s'adapte aux particularités de la législation française en la matière.

Les radars seront-ils bientôt affichés sur l'application Google Maps? C'est fort possible même si la question juridique risque de s'interposer.

Le site spécialisé Android Police a en effet repéré dans les codes de la prochaine version du système de navigation les termes "crash" (accident) ou "speed camera" (radar), le tout dans un onglet "report incident" (signaler un incident).

Un langage qui est très clairement celui des avertisseurs de radars. Il devrait donc permettre aux automobilistes d'agir en "communauté", s'avertissant mutuellement d'un danger. Et le lancement de ce système n'est pas une surprise, car Google Maps a pour principale concurrence, sur le marché des automobilistes, les applications indiquant les radars comme Waze.

Il faudra cependant que le géant d'Internet adapte sa formulation a des règles françaises encore assez complexes en la matière. Indiquer la position exacte des radars n'est pas légal mais toutes les applications contournent cette interdiction en indiquant des zones "de danger" ou "de vigilance". La Cour de cassation avait en revanche tranché en 2015 pour ce qui est d'indiquer la présence des radars, même mobiles, via les réseaux sociaux. Elle avait jugé cette pratique légale.

Voir: Signaler les radars sur les réseaux sociaux, c'est légal

A noter que les détecteurs (à ne pas confondre avec avertisseurs) de radars et les brouilleurs sont, eux, totalement interdits.

Google devrait donc, pour pouvoir indiquer les fameuses "zones de danger", créer une version légèrement différente de son application.

Prochainement, le système doit également passer à la réalité augmentée pour favoriser le déplacement, notamment des piétons. La nouvelle version va également mettre l'accent sur les recommandations et proposer un système pour organiser des rendez-vous.

À LIRE AUSSI

Image
Un radar embarqué dans une voiture
Les radars privés embarqués à l'épreuve de la légalité
Les radars embarqués à bord de voitures privées sont expérimentés depuis avril en Normandie avec l'objectif d'une généralisation d'ici 2020. Mais la légalité de ce dis...
24 mai 2018 - 18:03
Politique
Image
Les radars automatiques ont flashé 25,6 millions de fois en 2016, soit 26,3% de plus qu'en 2015, sel
Recettes des radars: comment est dépensé le jackpot de l'Etat?
Les PV infligés aux automobilistes ont rapporté près de deux milliards d'euros en 2017, dont plus de la moitié grâce aux contrôles automatiques. Une manne financière p...
24 mai 2018 - 14:54
Société
Image
Un radar embarqué dans une voiture
Gironde: un maire prend un arrêté contre les radars embarqués privés
Le maire de la commune de Naujac-sur-Mer, en Gironde, avait interdit ces radars embarqués privés, pas encore actifs en Gironde, sur le territoire de sa commune par arr...
09 mai 2018 - 08:38
Politique
Soutenez l'indépendance deLogo FranceSoir

Faites un don

Dessin de la semaine