Cabines de bronzage: bientôt des images chocs pour dissuader les jeunes?

Cabines de bronzage: bientôt des images chocs pour dissuader les jeunes?

Publié le 26/04/2017 à 17:35 - Mise à jour à 17:54
©Sierakowski/Sipa
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Des chercheurs de l'université de Caroline du Nord (Etats-Unis) ont eu l'idée de s'inspirer de la lutte anti-tabac pour dissuader les jeunes de recourir aux cabines de bronzages. L'idée: associer des images chocs à des avertissements écrits.

Les dangers des cabines de bronzage sont de nouveau au centre des discussions. Alors que des milliers de cas de mélanomes sont diagnostiqués chaque année en raison d'une exposition excessive aux rayons ultraviolets (soleil ou UV artificiels), des chercheurs de l'université de Caroline du Nord (Etats-Unis) ont eu l'idée de s'inspirer de la lutte anti-tabac pour dissuader les jeunes de recourir à cette pratique. Dans leur conclusion, ils estiment qu'il serait efficace d'associer des images chocs à des avertissements écrits pour déclencher un électrochoc chez les personnes qui souhaiteraient bronzer rapidement grâce au "soleil en boîte".

Par conséquent, ils ont mené une expérience dont les résultats ont été publiés dans le Journal of Health Communication. Ainsi, pour savoir quelles seraient les messages de prévention les plus efficaces, ils ont montré différents types de spots en ligne à 568 lycéennes. Et les résultats parlent d'eux-mêmes. Ce sont finalement les messages accompagnés d'images qui ont déclenché les réactions émotionnelles négatives les plus fortes. Cette technique de dissuasion s'est donc révélée efficace comparativement aux messages comportant uniquement du texte.

Parmi les visuels les plus "choquants", les femmes ont cité, presque à l'unanimité, les images de cancer de la peau, celles de détériorations de l'œil ou encore de vieillissement prématuré de la peau (rides). A contrario, les dommages immédiats comme les brûlures ou les infections ont eu moins d'impact, selon les participantes. 

"Nombre des jeunes femmes qui ont recours aux UV artificiels connaissent déjà les effets à long terme de cette pratique, mais communiquer sur ces risques à l’aide d’images frappe bien plus qu’un simple texte", a expliqué l'auteur de l'étude, Jennah Sontag, rappelant en parallèle qu'il était important pour les femmes de comprendre "que leur apparence est en réalité en danger à long terme".

Pour rappel, selon le Baromètre cancer 2010 Inpes/INCa, 13% des Français ont déjà utilisé des UV artificiels au moins une fois au cours de leur vie. Et face à cette tendance, les pouvoirs publics avaient jugé bon de rappeler, en 2012, que la pratique du bronzage artificiel en cabine ou par des lampes était fortement déconseillée. Ils avaient également rappelé les dangers des ultraviolets, dont la principale source d’exposition est le rayonnement solaire. 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Les cabines UV sont liées aux mélanomes, les cancers de la peau les plus mortels.

Newsletter


Fil d'actualités Lifestyle




Commentaires

-