Cancer: les nouveaux traitements sont-ils réellement efficaces? Des scientifiques publient une étude embarrassante

Cancer: les nouveaux traitements sont-ils réellement efficaces? Des scientifiques publient une étude embarrassante

Publié le 05/10/2017 à 09:53 - Mise à jour à 10:10
© FRANCK FIFE / AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Mercredi, des scientifiques publient les résultats d'une étude montrant que la moitié des médicaments récemment mis sur le marché pour lutter contre le cancer n'ont pas une efficacité réellement prouvée. L'Agence européenne du médicament dément.

C'est une étude au diagnostic relativement sombre que viennent de publier mercredi 4 des chercheurs dans les pages de la revue The British medical journal. Selon ces scientifiques, plus de la moitié des médicaments anticancéreux mis sur le marché de l'Union européenne entre 2009 et 2013 n'ont pas fait la preuve de leur efficacité et ont par conséquent un gain pour le patient qui est loin d'être certain.

Sur cet intervalle de cinq ans, 68 nouveaux traitements (issus de 48 produits anticancéreux différents) ont reçu une autorisation de mise sur le marché. Or, selon les chercheurs, 39 (soit 57%) n'avaient pas eu lors de leur phase de tests des résultats objectivement satisfaisants pour justifier cette mise sur le marché, et donc apporter des certitudes sur le fait que des patients puissent faire reposer leur chance de lutter contre le cancer en comptant sur ces produits.

Un chiffre qui ne signifie pas que ces médicaments sont sans effet, mais que ces produits ont reçu l'aval pour être prescrits et distribués sans que l'on puisse prouver scientifiquement que la durée de vie et la qualité des patients seraient ainsi augmentées ou améliorées. Pour le facteur de la durée de vie, les chercheurs parlent même de gains "marginaux".

L'Agence européenne du médicament, qui donne le feu vert pour la commercialisation, dément les résultats de l'étude assurant avoir "largement discuté des preuves étayant les médicaments anticancéreux" tout en se déclarant ouverte au "débat". En France, en 2015, 149.500 personnes sont mortes des suites d'un cancer.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




La moitié des produits mis sur le marché entre 2009 et 2013 n'aurait guère d'efficacité.

Newsletter


Fil d'actualités Lifestyle




Commentaires

-