Cancer: près d'un Français sur dix a un proche touché par cette maladie

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

Cancer: près d'un Français sur dix a un proche touché par cette maladie

Publié le 09/06/2016 à 12:43 - Mise à jour à 12:58
©Humbert Nicolette/Sipa
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

En France, près d'une personne sur dix soutient un proche atteint du cancer. Ces Français empiètent volontairement sur leur vie professionnelle et sur leur vie sociale pour aider un ami, leur moitié, ou un enfant.

Le cancer est une pathologie dont les répercussions sont très importantes sur les proches du malade. A l’occasion de son 5e rapport, l’Observatoire sociétal des cancers, qui effectue un travail de coopération entre la Ligue contre le cancer et de l’Institut Ipsos, a livré un constat bien sombre du côté de ces accompagnants.

Ils seraient donc près de 5 millions entourant 2 millions de malades en France, selon l'étude dévoilée ce jeudi. "Près d'un Français sur 10 aide actuellement un malade du cancer!", explique au Figaro Emmanuel Jammes délégué à la mission société et politique de santé de la Ligue nationale contre le cancer. Parmi eux, 10% sont seuls face à "leur" malade, 22% "essentiellement seuls" selon la Ligue, qui éditait en 2013 l'ouvrage collectif Les proches, ces autres victimes du cancer (édition Autrement). Soutien moral (61% des personnes interrogées), médical (37%), domestique (36%) ou aide pour les gestes quotidiens (32%)… "Lors d'une enquête menée en 2011, 82% des malades atteints de cancer citaient leur aidant comme un soutien indispensable face à la maladie", ajoute Emmanuel Jammes.

Dans ce rapport, on apprend à quel point le cancer d'un proche affecte la qualité de vie d'un aidant. Ils sont ainsi 63% à estimer que l’accompagnement d’un patient affecte la qualité de leur sommeil et 10% à avoir dû interrompre leur activité ou l’adapter à ces nouvelles tâches. 

L'aspect financier est aussi impacté car 21 % des accompagnants ont du mal à boucler les fins de mois et 12 % se sont endettés pour faire face aux dépenses non-remboursées qu'engendre la prise en charge d'un proche malade du cancer. "On valorise beaucoup l'hospitalisation à domicile, et c'est vrai que cela peut être formidable pour le malade. Mais il ne faut pas oublier que si c'est moins cher pour les finances publiques, ça l'est plus pour l'aidant…", met en garde Emmanuel Jammes.

Néanmoins, "une majorité d'aidants et de patients (51%) disent que leurs relations se sont améliorées pendant la maladie, seuls 7% jugeant qu'elle s'est détériorée. La maladie est aussi souvent l'occasion de se dire des choses que l'on taisait jusque-là…", précise Emmanuel Jammes.

 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


En France, près d'une personne sur dix soutient un proche atteint du cancer.

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Lifestyle




Commentaires

-