Canicule: 67 départements en alerte, une baisse des températures prévue vendredi

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance, faites un don !

Canicule: 67 départements en alerte, une baisse des températures prévue vendredi

Publié le 22/06/2017 à 08:01 - Mise à jour à 08:03
©Philippe Huguen/AFP
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Au total, 67 départements ont été placés par Météo France en vigilance orange pour canicule. D'après l'organisme de prévisions météorologies, les températures devraient baisser dans les prochains jours. Alors un peu de patience...

Difficile à supporter, la canicule continue de s'étendre sur le territoire. Désormais, ce ne sont plus 66 mais 67 départements concernés par cette vague de chaleur. Selon le dernier bulletin de Météo France, valable jusqu'à vendredi matin, les températures maximales de ce jeudi monteront encore souvent entre 33 à 36 degrés avec des pointes à 37 ou 38 degrés de l'est de l'Occitanie vers le Centre-Val-de-Loire, la Bourgogne, la Champagne, l'Alsace.

Sur les régions de l'est du pays, jeudi sera la journée la plus chaude de l'épisode caniculaire. En revanche, sur les régions proches de la Manche et sur la façade ouest du pays près de l'Atlantique, à la faveur d'une rotation du vent à l'ouest, la chaleur commencera à s'atténuer. Et cette tendance sera étendue à de nombreux départements. Un rafraîchissement plus net est attendu vendredi, sauf sur les régions du quart sud-est du pays et près de la Méditerranée où les fortes chaleurs au contraire s'intensifieront. Samedi, les fortes chaleurs auront tendance à régresser vers le sud de la vallée du Rhône.

Pour rappel, le ministère de la Santé a rappelé sur son site Internet les gestes simples pour faire face efficacement à cette vague de chaleur. Il ne faut donc pas oublier de boire régulièrement de l'eau sans attendre d'avoir soif, de se rafraîchir et de mouiller son corps (au moins le visage et les avants bras) plusieurs fois par jour, de manger en quantité suffisante et de ne pas boire de l'alcool, d'éviter de sortir aux heures les plus chaudes et passer plusieurs heures par jour dans un lieu frais (cinéma, bibliothèque municipale, supermarché, musée, etc.) ou encore de maintenir son logement frais en fermant fenêtres et volets la journée et en les ouvrant le soir.

Il est également recommandé de donner régulièrement de ses nouvelles à ses proches et de demander conseil à son médecin traitant, tout particulièrement en cas de problème de santé ou de traitement médicamenteux régulier (adaptation de doses par exemple). Et pour celles et ceux qui auraient des questions, une plateforme canicule a été mise en place par le ministère de la Santé. Elle est accessible au 0800.06.66.66 et permet d'obtenir des conseils pour se protéger et protéger son entourage, en particulier les plus fragiles.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Désormais, ce ne sont plus 66 mais 67 départements concernés par cette vague de chaleur.

Newsletter


Fil d'actualités Lifestyle




Commentaires

-