Cécile Mouré, la maîtresse derrière "Libérée, des livrets" (VIDEO)

Cécile Mouré, la maîtresse derrière "Libérée, des livrets" (VIDEO)

Publié le 01/07/2016 à 15:35 - Mise à jour le 04/07/2016 à 09:57
©Capture d'écran YouTube
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Le tube de la semaine est signé Cécile Mourée, institutrice dans le Val-de-Marne qui a réalisé avec un ami une vidéo parodiant la chanson "Libérée, délivrée" du film "La Reine des Neiges". Elle y parle de la difficulté de la fin de trimestre pour les professeurs et le plaisir qu'elle va avoir de pouvoir se reposer.

Sa parodie de Libérée, délivrée, chanson adulée des enfants dans le film La Reine des Neiges, publiée le mercredi 22 sur YouTube a fait un carton auprès des internautes. A l'approche des vacances estivales, tous les enseignants ont hâte de mettre de côté leur stylo rouge et leur cahier de côté. La Maîtresse au Coin, alias Cécile Mouré, ne fait pas exception et a décidé d'en créer une chanson intitulée Libérée, des livrets. "Un délire du dimanche soir" indique l'institutrice de 43 ans en légende de la vidéo, mais qui a pris une grande ampleur, avec près de 900.000 vues en une semaine. Les livrets sont les bulletins pour les élèves de primaire, à qui elle enseigne dans le Val-de-Marne depuis 16 ans.

Car oui, être enseignante, c'est du travail. "Libérée, des livrets / j'ai enfin tout terminé / Libérée, des livrets, il n'y a qu'à les signer / J'ai laissé mes soirées de côté / Je suis fonctionnaire, tu vois je ne suis pas payé à rien faire".  Elle explique à L'Express que cette vidéo ne vient pas d'un burn-out car elle adore son métier, mais plutôt d'un désir de faire de l'humour. "J'étais bien loin de penser que ça prendrait cette ampleur! C'est surréaliste".

Du toboggan de la cour de récréation à son bureau, l'institutrice également directrice de l'établissement, se met en scène de manière cocasse avec une jolie voix. Un timbre qu'elle a déjà travaillé en faisant des chansons pour le milieu catholique où elle est très investie.

La vidéo a reçu un très bon accueil dans son école "les élèves s'amusent beaucoup à me chanter la vidéo quand je passe dans la cour". Mais sous la vidéo, dans les commentaires, entre les retours positifs et les attaques sur son physique, un débat sur les conditions de travail des professeurs s'est immiscé.

Elle explique au site Rue89 ne pas avoir voulu délivrer un message mais elle trouve désagréable le discours qui revient à accuser les professeurs d'être en vacances la moitié de l'année. Chaque livret de compétence des élèves de primaire lui prend environ 20 minutes. A raison de 30 élèves, elle sacrifie forcément ses soirées. Mais elle ne préfère pas lancer un débat et indique "J'essaie toujours de garder un cap sur la joie!"

(Voir-ci dessous la parodie de la Reine des Neiges à la sauce de l'Education Nationale):

 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




La maîtresse d'école, enfin délivrée.

Newsletter


Fil d'actualités Lifestyle




Commentaires

-