Circulation différenciée à Paris: de nombreuses exceptions et des transports en commun moins chers

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

Circulation différenciée à Paris: de nombreuses exceptions et des transports en commun moins chers

Publié le 25/01/2017 à 13:03 - Mise à jour à 13:25
©Lionel Bonaventure/AFP
PARTAGER :

Auteur(s): VL

-A +A

La mise en place de la circulation différenciée à Paris peut être une contrainte pour les propriétaires de véhicules polluants. Mais de nombreuses dérogations existent, notamment pour les professionnels ayant besoin de leur véhicule pour travailler. Si ce n'est pas le cas, il est toujours possible de profiter des réductions proposées par les différents services des transports parisiens.

La circulation différenciée a été reconduite ce mercredi 25 à Paris, ce qui peut occasionner quelques désagréments pour les propriétaires de véhicules appartenant à la catégorie 5 des vignettes Crit'Air ou "non classés".

Face à cette situation, des mesures compensatoires ont été mises en place par les services de transports parisiens. Par ailleurs, il existe de nombreuses exceptions qui permettent de conduire à Paris, même avec un véhicule en principe interdit.

Ainsi la RATP a mis en place un "forfait anti-pollution 1 jour".  Ce ticket garantit pour l'ensemble de la journée l'accès à tout les transports gérés par la régie parisienne à l'exception de l'Orlyval: Transilien et Optile en région Ile-de-France; RER, Métro, Tramway et Bus, ainsi que les dessertes aéroportuaires par Bus (Roissybus, Orlybus) et le Noctilien dans la nuit de ce mercredi à jeudi. Il est vendu 3,80 euros.

Le réseau Autolib' propose également une offre exceptionnelle. Les nouveaux abonnés qui souscriraient une offre "prêt à rouler" du lundi 23 au vendredi 27 bénéficieront d'une heure offerte en indiquant le code promo HIVERS4 lors de la souscription. Cet abonnement se retire directement à une borne Autolib'.

La logique est similaire pour le système Vélib' qui propose gratuitement son ticket "1 jour" alors qu'en temps normal il est facturé 1,70 euros. Il permet de bénéficier pour chaque trajet de la journée de ne pas payer les 30 premières minutes. Là encore, il suffit de se rendre à une borne pour souscrire à l'offre.

Mais surtout, il existe de nombreuses exceptions pour lesquelles l'interdiction ne s'applique pas. La préfecture de Paris livre une liste étonnamment longue de ces "dérogations permanentes", la plupart correspondant à des professions dans lesquelles l'usage d'un véhicule est absolument nécessaire.

Outre bien sûr les services publics (pompiers, ambulances, éboueurs, poste...) , on retrouve ainsi les taxis, les camions de déménagement, ceux transportant des denrées périssables notamment en provenance ou à destination des marchés parisiens, ou les citernes. Mais sont aussi concernés les véhicules de représentants de commerce, les autocars de tourisme, les transports de fonds, les corbillards... La liste exhaustive est disponible sur le site de la préfecture.

A noter que les dérogations concernent également le covoiturage, dès lors que trois personnes se trouvent à bord. Les véhicules immatriculés à l'étranger ne sont pas non plus concernés par l'interdiction.

 

Auteur(s): VL


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


Covoiturage, plaques étrangères ainsi que de nombreux professionnels bénéficient d'une dérogation permanente face à la circulation différenciée.

Newsletter


Fil d'actualités Lifestyle




Commentaires

-