Code de la route: les enfants relèvent les infractions de leurs parents

Auteur(s)
La rédaction de FranceSoir.fr
Publié le 19 décembre 2015 - 17:25
Image
Téléphone volant
Crédits
©Lord Jim/Flickr
34% des enfants ont déjà vu leurs parents envoyer ou lire des SMS en conduisant.
©Lord Jim/Flickr
D'après une récente étude, les enfants sont particulièrement attentifs aux erreurs de leurs parents quand ces derniers conduisent. Si la grande majorité d'entre eux sentent en sécurité, ils sont tout de même 65% à considérer que les adultes roulent trop vite.

Quand les parents conduisent, les enfants les ont à l'oeil. Vitesse, port de la ceinture, conversation téléphonique... rien n'échappe aux bambins, selon cette étude Ipsos réalisée pour la Fondation Vinci Autoroute et publiée vendredi 18. Si la majorité des enfants interrogés se sentent en sécurité lorsque leurs parents conduisent -ils leur attribuent une note de 8/10 en moyenne-, ces derniers sont loin d'être exemplaires.

Premier problème et pas des moindres: la vitesse. Car pour 65% des jeunes sondés, les parents roulent trop vite. En effet, 77% des adultes interrogés admettent dépasser les limitations de vitesse même quand les enfants sont à bord.

Quant aux détails de la conduite, les enfants notent également beaucoup d'impairs de la part des plus grands. Ainsi, 59% des jeunes passagers notent que leurs parents oublient parfois de mettre leur clignotant, et ils sont autant de fautifs à l'admettre. Autre infraction au code de la route remarquée: 31% des enfants assurent que les adultes ne laissent pas passer les piétons, ce que reconnaissent 38% des principaux intéressés.

"Les enfants sont particulièrement attentifs à la conduite de leurs parents et leur observation des comportements inciviques ou du non-respect des règles est très développée ; leur perception coïncide d’ailleurs précisément avec la réalité des comportements de leurs parents. Ces derniers, qu’ils s’en rendent compte ou non, conduisent sous le regard lucide de leurs enfants. En ce sens, ils ne peuvent se dérober à leur responsabilité de conducteurs", note Bernadette Moreau, déléguée générale de la Fondation VINCI Autoroutes, dans un communiqué.

Et les observations des bambins sont également alarmantes en ce qui concerne le port de la ceinture de sécurité, pourtant "l'un des premiers comportements à adopter en voiture, et à priori parmi les mieux intériorisés culturellement", note Vinci Autoroute. Ainsi, 27% des sondés assurent que leurs parents ne contrôlent pas si leur ceinture est mise et ils sont 22% à des adultes à l'admettre. Pire encore, 11% des parents avouent ne pas attacher leurs enfants pour des trajets courts tandis que 17% des 8-10 ans disent ne pas s'attacher d'eux-mêmes lors de parcours quotidiens. Inquiétant quand on sait que 34% des passagers arrière tués en 2014 ne portaient pas de ceinture.

Autre cause de mortalité prise par dessus la jambe: le téléphone au volant, infraction responsable d'un accident de la route sur dix et passible d'une amende forfaitaire de 135 euros et d'un retrait de trois points du permis de conduire. D'après ce sondage, 54% et 44% des enfants ont déjà vu leurs parents prendre un appel ou passer un coup de fil en conduisant tandis que 34% ont les ont surpris en train de lire ou d'envoyer des SMS au volant.

"Le portable est devenu le prolongement de soi-même, analyse Daniel Marcelli, psychiatre de l’enfant et de l’adolescent. Pour autant, parents et enfants savent tous que téléphoner en conduisant est une des premières causes d’accident. Les parents ont à prendre conscience qu’ils sont des modèles pour leurs enfants, des modèles extrêmement forts. Quand les parents téléphonent au volant, les enfants apprennent qu’on a le droit de ne pas respecter les règles et les lois…"

"A l’adolescence ils sont de plus en plus attentifs aux écarts de conduite des adultes. C’est pour eux l’occasion de vérifier si les parents se conduisent bien ou s’ils font le contraire de ce qu’ils préconisent à leurs propres enfants. Dans ce cas, quand l’adolescent prendra son scooter, il ne faudra pas s’étonner qu’à son tour il ne respecte pas les règles puisque ses parents les ont outrepassées devant lui", déclare-t-il au Parisien.

 

À LIRE AUSSI

Image
Accident de la route
Sécurité routière: la route est encore longue
Il y a, chaque année, de moins en moins de morts sur les routes de France. De plus de 16.000 décès dans les années 70, on est passé à 3.250 en 2013. Les pouvoirs publi...
27 octobre 2014 - 16:34
Société
Image
Des voitures.
Sécurité routière: le nombre de morts sur les routes augmente encore, 10% de hausse en novembre
Le nombre de morts sur les routes françaises est en hausse de plus de 10% en novembre. L'année 2014 devrait bien être la première, depuis douze ans, à connaître une au...
16 décembre 2014 - 08:32
Société
Image
Des voitures.
Sécurité routière: la mortalité en hausse de 13,6% en octobre
Le nombre de morts sur les routes françaises est en hausse de près de 14% en octobre. Toutes les catégories d'usagers sont concernées, selon le baromètre mensuel de l'...
18 novembre 2014 - 13:19
Société