Crue de la Seine: après Paris, la Normandie se prépare

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance !  

Crue de la Seine: après Paris, la Normandie se prépare

Publié le 01/02/2018 à 16:05 - Mise à jour à 16:12
© CHARLY TRIBALLEAU / AFP
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Si la crue redescend petit à petit à Paris, l'aval de la Seine, en Normandie, est lui aussi placé en alerte orange par Vigicrues depuis lundi. Les coefficients de marée attendus cette semaine sont aussi importants.

Pas moins de 11 départements sont encore en vigilance orange pour risque de crue ce jeudi 1er février. Si la crue de la Seine a atteint son pic et devrait maintenant diminuer en région parisienne, l'aval du fleuve, en Normandie, est maintenant concerné.

L'Eure et la Seine-Maritime ont donc été placés en vigilance orange lundi 29 d'après Vigicrue et Météo France. De plus, les coefficients de marée vont augmenter jusqu'à vendredi 2 ce qui accroître encore un peu le risque d'inondations.

A voir aussi: Crue de la Seine - 150 habitants évacués près de Rouen

En outre, depuis mercredi 31, il pleut en Normandie et ces intempéries devraient durer jusqu'à dimanche 4. A Rouen, en Seine-Maritime, la navigation a été interdite ce jeudi et les quai sont noyés. Si le niveau de l'eau est toujours aussi préoccupant, les embarcations ne pourront pas se déplacer non plus dans les prochains jours.

A Elbeuf par exemple, la Seine a monté et s'est dangereusement rapprochée des habitations à proximité. Pas moins de 150 personnes ont donc été évacuées sur ordre du maire, pour éviter tout drame. Cependant, certains "irréductibles" ont décidé de ne pas quitter leur domicile.

Dans cette ville, la Seine à atteint 10,97m soit plus que lors de la crue de juin 2016 où elle avait culminé à 10,67m. A Rouen aussi, le fleuve est également plus haut qu'il y a deux ans, la Seine a en effet atteint 9,50 mètres contre 9,45 en 2016.

La situation devrait être moins tendue après les forts coefficient de marée de cette semaine (107 et 109 aujourd'hui) qui a participé à faire déborder la Seine de son lit.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




A Elbeuf et Rouen, en Normandie, la crue de la Seine est aussi entraînée par de forts coefficients de marée et des intempéries.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-