Déraillement sur la ligne 2 du métro: neuf stations fermées jusqu'à samedi

Déraillement sur la ligne 2 du métro: neuf stations fermées jusqu'à samedi

Publié le 02/12/2016 à 16:44 - Mise à jour à 17:00
©Kenzo Tribouillard/AFP
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Un train a déraillé ce vendredi sur la ligne 2 du métro parisien à hauteur de la station Barbès-Rochechouart, sans faire de blessé. Une partie de la ligne demeurait fermée dans l'après-midi et devrait le rester au moins jusqu'à samedi matin.

Journée de galère pour les utilisateurs de la ligne 2 du métro parisien. Un train a déraillé sur cet axe ce vendredi 2 en fin de matinée, sans faire de blessé mais perturbant grandement la circulation. Le trafic a dû être interrompu et un important tronçon de la ligne 2 restera fermé au moins jusqu'à la fin de la journée.

Selon la RATP, "un boggie (pièce qui relie le chassie aux essieux, NDLR) d’une voiture en queue de train est légèrement sorti de sa voie" alors que la rame arrivait à la station Barbès-Rochechouart, située dans le nord de Paris. Toutefois, malgré ce déraillement, la voiture ne s'est pas couchée et le train a "cogné le quai à faible vitesse à l'entrée de la station".

Les secours ont été dépêchés sur place mais l'incident n'a fait aucune victime. Dans un premier temps, le trafic a dû être interrompu entre la station Charles de Gaulle-Etoile -dans l'Ouest de la capitale- jusqu'à la station Père Lachaise à l'autre bout de la ville. Ne demeuraient alors ouvertes que six stations sur une ligne qui en compte 25.

Au fil de la journée, le trafic a pu être rétabli en partie. A 15 heures, n'était plus fermé que le tronçon situé entre les stations Blanche et Belleville, soit neuf arrêts. Une situation qui complique toutefois grandement la circulation puisque la station Barbès-Rochechouart -et donc le dernier tronçon bloqué- se trouve au milieu de la ligne. Par ailleurs, les stations Colonel Fabien et Anvers ont été totalement fermées au public

De plus, la RATP a annoncé que cette situation perdurera au moins jusqu'à "la fin de service" ce vendredi soir, assurant: "Nos équipes techniques sont à pied d'œuvre". La régie des transports parisiens précise également qu'il s'agit là d'un incident "exceptionnel". On ignorait encore ce vendredi après-midi si les neuf stations concernées seraient ouvertes à la reprise du service samedi matin.

 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Le train a déraillé à l'entrée de la station Barbès-Rochechouart et heurté le quai à faible vitesse (image d'illustration).

Newsletter


Fil d'actualités Lifestyle




Commentaires

-