"E-skin": le patch électronique qui mesure tension et fréquence cardiaque

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

"E-skin": le patch électronique qui mesure tension et fréquence cardiaque

Publié le 20/04/2016 à 16:36 - Mise à jour à 16:40
©Capture d'écran YouTube
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

"L'e-skin", ou "peau électronique" a été mise au point par les chercheurs japonais de l’université de Tokyo. Elle mesure et affiche vos constantes à même la peau.

On connaissait déjà le patch pour réduire la consommation de tabac, celui qui injecte de l'insuline aux diabétiques ou encore celui qui mesure le degré d'alcoolémie de son porteur. Un petit nouveau se greffe à ce marché pour le moins porteur. Des chercheurs japonais de l'université de Tokyo viennent ainsi de mettre au point un patch électronique "nouvelle génération" permettant de mesurer précisément les constantes de celui qui le porte (tension, saturation en oxygène, fréquence cardiaque, etc.) et de les afficher à même la peau.

Révélé dans la revue scientifique Sciences Advances, ce dispositif nouvelle génération, qualifié de "seconde peau électronique" de par ses deux micromètres d'épaisseur, agit presque comme un infirmier à domicile. Le dispositif est composé d'une alternance de films polymères biocompatibles et de matériaux non organiques.

Il s'agit d'une innovation considérable car les dispositifs similaires mesurant les constantes d'un patient doivent comporter des parties en verre ou en plastique de quelques millimètres d'épaisseur. Le groupe de recherche mené par le professeur Takao Someya et le docteur Tomoyuki Yokota, de l'école universitaire d'ingénierie de Tokyo, ont vaincu cette difficulté en mettant au point une couche protectrice de quelques micromètres d'épaisseur, isolant les composés organiques de l'air libre, et empêchant la perte de vapeur d'eau et d'oxygène.

Le Quotidien du médecin, se réjouit déjà de cette innovation, en imaginant "la mise au point d'imperceptibles dispositifs de télémédecine", qui permet de "renseigner et d'afficher en permanence la saturation en oxygène et le rythme cardiaque".

Outre les avancées dans le domaine de la santé, le professeur Takao Someya voit également derrière ce dispositif innovant un moyen de mieux communiquer: "que serait le monde si chacun d'entre nous affichait son niveau de stress ou ses émotions à la vue de tout le monde? Je pense que cela pourrait améliorer la façon dont nous interagissons entre nous en ajoutant une nouvelle dimension aux relations quotidiennes".

 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




"L'e-skin", ou "peau électronique" a été mise au point par les chercheurs japonais de l’université de Tokyo.

Newsletter


Fil d'actualités Lifestyle




Commentaires

-