Electricité, loyers, transports: découvrez tout ce qui change au 1er août

Electricité, loyers, transports: découvrez tout ce qui change au 1er août

Publié le 01/08/2016 à 11:27 - Mise à jour à 11:34
©Valinco/Sipa
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

De la hausse du passe Navigo aux loyers parisiens en passant par la baisse de l'électricité, de nombreux changements vont intervenir dans la vie quotidienne des Français. Des modifications qui vont affecter leur portefeuille à compter de ce lundi.

Comme chaque année, le premier jour du mois d'août apporte son lot de nouveautés. Alors que de nombreux Français sont actuellement en vacances, plusieurs réformes, plus ou moins avantageuses, entrent en vigueur à partir de ce lundi 1er août. Transports, électricité, loyers: certains changements peuvent surprendre. Pour ne pas être pris au dépourvu, FranceSoir vous fait un petit résumé.

>Augmentation du ticket de métro parisien et du passe Navigo

Cette mesure va probablement provoquer la colère de certains. Désormais, le ticket de métro parisien ne coûtera plus 1,80 euros, mais 1,90 euros. Même chose pour le carnet de dix tickets qui passe de 14,40 à 14,50 euros. Quant au passe Navigo, lui aussi, n'a pas échappé à l'augmentation de prix. Il passe de 70 à 73 euros par mois.

>Baisse du rendement du PEL

Mauvaise nouvelle pour les nouveaux épargnants. Le taux brut du Plan épargne logement, plus connu sous le nom de PEL, va basculer de 1,5 à 1% (taux net : 0,85%) à compter de ce lundi.  Une fois les prélèvements sociaux pris en compte, le placement ne rapportera donc plus que 0,84 % net. Un taux désormais très proche du Livret A à 0,75%. Concrètement, seuls les Français qui ouvrent un PEL après le 1er août sont concernés par cette baisse. Comme le rappelle le site officiel de l'administration française, "le plan d'épargne logement (PEL) est une épargne bloquée qui produit des intérêts et peut permettre d'obtenir un prêt immobilier".

>Augmentation des loyers parisiens

Le gouvernement l'avait annoncé. C'est maintenant chose faite. Alors que les prix des loyers parisiens sont plafonnés depuis un an, les barèmes de référence vont être revalorisés de quelques euros à partir de ce lundi, de 1 à 2% en moyenne. Pour rappel, depuis un an, les propriétaires ne peuvent plus fixer un loyer supérieur à un "loyer de référence majoré", qui équivaut au loyer médian - calculé quartier par quartier - augmenté de 20%. L'objectif: favoriser l'accès au logement où le marché locatif est particulièrement tendu.

>L'électricité en baisse

Les tarifs réglementés de l'électricité, appliqués par EDF à 28 millions de foyers, baissent de 0,5%. Pour les clients professionnels, la baisse tarifaire devrait même être de 1,5%. Si cette baisse, décidée par la Commission de régulation de l'énergie (CRE), apparaît comme une bonne nouvelle, elle ne permettra pas encore de faire baisser la facture d'électricité. Les consommateurs devront ainsi régler une facture rétroactive, décidée par le Conseil d’Etat pour compenser de précédentes hausses jugées insuffisantes entre 2014 et 2015. Selon la ministre de l'Ecologie, Ségolène Royal, ce nouveau rattrapage sera d'environ "un euro et demi par mois sur 18 mois".

>Le gaz en hausse

Contrairement à l'électricité, les tarifs du gaz vont augmenter à partir de ce lundi, de 2% en moyenne après une première hausse de 0,4% en juillet. Dans le détail, Cette augmentation est de 0,7 % pour ceux qui utilisent le gaz pour la cuisson, de 1,2 % pour ceux qui ont un double usage (cuisson et eau chaude) et de 2,1 % pour les foyers qui se chauffent au gaz. Au total, quelque six millions de consommateurs sont concernés. 

>Airbnb étend la taxe de séjour à 18 villes

A partir de ce lundi, les voyageurs qui réservent des logements Airbnb situés à Ajaccio, Annecy, Antibes, Avignon, Biarritz, Bordeaux, Cannes, La Rochelle, Lille, Lyon, Marseille, Montpellier, Nantes, Nice, Saint-Malo, Strasbourg ou Toulouse devront payer une taxe de séjour. Jusqu'à présent, seules Paris et Chamonix étaient concernées par cette mesure. Le site a prévu d'étendre la mesure à d'autres villes dès 2017.

 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Le prix du Passe Navigo passera de 70 à 73 euros pour les Franciliens à partir de ce lundi.

Newsletter


Fil d'actualités Lifestyle




Commentaires

-