Enfants et écrans: des recommandations pour éviter les abus

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance !  

Enfants et écrans: des recommandations pour éviter les abus

Publié le 19/10/2015 à 10:26 - Mise à jour à 10:41
©Thomas Peter/Reuters
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Dans un rapport rendu début octobre, l'Académie américaine de pédiatrie relève que l'exposition des enfants à de nombreux écrans demeure un problème. Elle propose plusieurs pistes pour réduire ou améliorer leur relation au virtuel.

Le temps que les enfants passent devant les écrans est toujours un sujet sensible. Et la multiplication des supports audiovisuels ces dernières années n'a pas arrangé les choses. Ce qui a poussé l'Académie américaine de pédiatrie à tirer à nouveau le signal d'alarme et à prodiguer des conseils aux parents.

Déjà en 2011, l'organisme déconseillait l'exposition des moins de deux ans aux écrans et de la limiter à deux heures par jour pour les jeunes enfants. Selon l'académie, "plus de 30% des enfants américains jouent sur un appareil mobile, alors même qu’ils portent encore des couches" et "près de 75% des 13-17 ans ont un smartphone, 24% d’entre eux admettant l’utiliser constamment". Elle averti que face à l'omniprésence des écrans "nos politiques doivent évoluer".

Les pédiatres américains recommandent donc de limiter et de rationaliser le temps passé par les enfants devant l'écran. Mais pour fixer des limites, les parents doivent se les imposer également afin de montrer le bon exemple. Il est également recommandé de "déconnecter" de temps à autre. C'est à dire d'aménager des période et des espaces sans aucun appareil, notamment afin de renforcer la relation au réel et les échanges. Les repas ou les heures de sommeil doivent notamment se faire sans outil technologique à proximité.

Mais les heures passées devant un écran pouvant difficilement être totalement supprimées, il est possible de les optimiser. Ainsi il est préférable de les rendre interactives. Cela peut passer par le type de média. Il vaut mieux privilégier une activité audiovisuelle qui favorise l'échange plutôt que de laisser un enfant passif devant un film. Les réseaux sociaux ne seraient d'ailleurs pas la première chose à supprimer, car ils contribueraient à ce que l'enfant se forge son identité.

 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




En plus de limiter le temps d'exposition des enfants aux écrans, il est possible de le rendre plus interactif.

Newsletter


Fil d'actualités Lifestyle




Commentaires

-