L'épidémie de grippe persiste sur tout le territoire 11 semaines après ses débuts

L'épidémie de grippe persiste sur tout le territoire 11 semaines après ses débuts

Publié le 02/03/2018 à 08:53 - Mise à jour à 08:54
©WilliamBrawley/Flickr
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Si la grippe est moins mortelle pour cet huver 2017-2018, elle est particulièrement tenace. Onze semaines après ses débuts, le virus continue de remplir les cabinets médicaux et les services d'urgences.

Elle a été plutôt peu meurtrière, et le vaccin s'est avéré efficace. Mais la grippe de cet hiver 2017-2018 s'avère par contre particulièrement durable. Onze semaines après le début de l'épidémie, le virus continue de remplir les cabinets médicaux et le recul de l'épisode épidémique est très lent en France métropolitaine, selon Santé Publique France. Toutes les régions françaises sont d'ailleurs considérées comme en phase épidémique. La Corse, les Hauts-de-France, le Grand Est et la Normandie sont les régions les plus touchées. Il faut se rendre hors de métropole pour trouver des territoires où l'épidémie touche à sa fin: aux Antilles et en Guyane, le nombre de cas chute même si la Guadeloupe reste encore relativement touchée.

Selon le réseau Sentinelles, pas moins de deux millions de personnes ont consulté un médecin pour un "syndrome grippal". Et les urgences restent chargées: sur la semaine du 18 au 25 février, 4.160 personnes se sont présentées à l'hôpital à cause de la grippe et 647 ont dû être hospitalisées. Ils sont même 84 à avoir fini en réanimation. Sans surprise, la majorité n'étaient pas vaccinés.

Lire aussi: Aix-les-Bains: les parents de Lissana, morte de la grippe, veulent porter plainte

Santé Publique France confirme bien cependant que la grippe de cet hiver a provoqué une surmortalité plus faible que l'année précédente. L'organisme estime que le nombre de décès imputables au virus est 6.400 pour cette épidémie. A titre de comparaison, c'est deux fois moins que lors de l'hiver 2016-2017 où la grippe avait tuée 14.400 malades.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




L'épidémie de grippe est particulièrement tenace cet hiver 2017-2018.

Newsletter


Fil d'actualités Lifestyle




Commentaires

-