Episode de pollution aux particules fines à Toulouse et 3 départements du Sud-Ouest

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

Episode de pollution aux particules fines à Toulouse et 3 départements du Sud-Ouest

Publié le 30/12/2016 à 18:48 - Mise à jour à 18:49
©Fred Tanneau/AFP
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr avec AFP
-A +A

Toulouse, Montauban, Lourdes et Tarbes ainsi que dans la totalité des départements de Haute-Garonne, Tarn-et-Garonne et des Hautes-Pyrénées sont concernés par un épisode de pollution de l'air aux particules fines.

Un épisode de pollution de l'air aux particules fines était constaté ce vendredi 30 à Toulouse, Montauban, Lourdes et Tarbes ainsi que dans la totalité des départements de Haute-Garonne, Tarn-et-Garonne et des Hautes-Pyrénées, annonce l'Observatoire régional de l'air en Midi-Pyrénées ORAMIP.

Ce dépassement du seuil d’information et de recommandation est dû à l'effet combiné d'émissions polluantes en particulier dans les grandes villes, et de conditions météorologiques stables contre la barrière des Pyrénées.

L'ORAMIP prévoit ainsi pour la journée un niveau de concentration en particules en suspension supérieur à 50 microgrammes par mètre cube (µg/m3) en moyenne sur 24 heures, précise un communiqué.

Les trois départements sont placés en vigilance car l'ORAMIP ne prévoit pas d'amélioration et envisage même une dégradation de la situation: les particules en suspension dans l’air s'accumulent déjà depuis mercredi et l'absence de vent empêche leur élimination.

A 8 sur 10, l'indice de qualité de l'air sera "mauvais" ce vendredi à Toulouse, Montauban, Lourdes et Tarbes. Il est calculé à partir du taux de dioxyde d'azote et de soufre, d'ozone et de particules en suspension d'un diamètre inférieur à 10 microns (PM10).

Ces particules peuvent être émises par le trafic routier, les dispositifs de chauffage, les industries, ou peuvent être d'origine naturelle.

Elles peuvent l'être également par l'écobuage, en particulier lorsqu'il n'est pas maîtrisé et dégénère en incendies de forêts sous l'effet de la sécheresse. La préfecture des Hautes-Pyrénées a décidé d'interdire cette pratique jusqu'au 3 janvier, après un important sinistre jeudi qui a ravagé 300 ha en montagne.

 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr avec AFP

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Un épisode de pollution de l'air aux particules fines était constaté ce vendredi 30 à Toulouse, Montauban, Lourdes et Tarbes ainsi que dans la totalité des départements de Haute-Garonne, Tarn-et-Garonne et des Hautes-Pyrénées.

Newsletter


Fil d'actualités Lifestyle




Commentaires

-